Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Quesada (Christian)

Quesada

On ne choisit pas forcément les sujets de l’Actualité; celui du moment concerne le procès puis la mise en prison d’un ex-champion de jeu télévisé pour détention et diffusion d’images pédopornographiques. Après avoir aligné ‘Des Chiffres et des Lettres’ pendant les années 1980, il est devenu la ‘star’ (disaient les journaux ‘people’) des midis de la première chaine française en empochant plusieurs centaines de milliers d’euros (*). De quoi se payer quelques tonnes de crêpes au fromage, en tous cas étymologiquement.

Comme vous vous en doutiez peut-être, le (ou la) ‘quasada’ est originaire de l’Espagne, plus précisément du sud de la péninsule, province (pardon, Communauté Autonome) d’Andalousie. Tout comme sur le territoire de son vis-à-vis maritime, la région d’Oran (Algérie) où l’on trouve de nombreuses familles homonymes (avec parfois deux ’s’, Quessada), le mot est dérivé de la racine ibérique ‘queso’, le fromage.

De la même farine, on connait mieux la version longue (et diminutive) ‘quesadilla’, cette sorte de galette de…sarrazin (dirait un Breton) ou crêpe de maïs fourrée au fromage. Dans le nord du pays, sur le chemin de Compostelle, on utilise même le mot pour une sorte de simple chausson aux pommes de terre (au lieu de ‘tortilla’?).

Il n’empêche, la ‘quesada’ (‘quesadera’ serait mieux; ou alors, il s’est pris une grosse crêpe) est le plus souvent un toponyme qui désigne l’endroit où l’on prépare, vend et parfois fait déguster le fromage en question, dont notre joueur n’aura pas manqué de se réserver une large part…Je n’ai pas assez (= du tout) suivi les tribulations télévisées du-dit candidat pour savoir s’il a eu l’occasion de chanter ou non, mais, à traduire son (sur)nom dans d’autres langues, on peut avoir des surprises…

En effet, s’il existe bien quelques descendants de fromagers français sous la forme Fromager, Fromageau, Fromageot ou tout simplement Fromage (bon courage!), le son ‘qu’ se retrouve bel et bien dans le répertoire germain sous la forme ‘k’, avec un ‘queso’ devenu…’kaas’ (comme Patricia), tout comme le ‘cheese’ anglais (un peu moins sec). Finalement, Quesada, ça peut être un patronyme très vache (qui rit, évidemment).

(*) Toujours beaucoup de réticence à mettre un pluriel à ce mot invariable (sortez n’importe quel billet de votre poche). Mais, sous la pression générale…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>