Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Sala (Emiliano)

Sala

Le footballeur argentin aura forcément fait quelques émules lors de ses passages dans les clubs de Bordeaux, Niort ou Nantes; pour Cardiff, le sort en aura décidé autrement, mais toute son histoire aura été marquée par des points forts, y compris étymologiquement…

A commencer par Cardiff (Caerdydd en gallois, je vous déconseille d’essayer la prononciation à haute voix, surtout devant un autochtone), dont la première syllabe en version originale ‘caer’ évoque une construction fortifiée (en français, un château…) à l’origine d’un village puis d’une cité au bord de la rivière ‘Taf’ (ce qui donnera le ‘-diff’ final).

Quant à Sala, patronyme à l’orthographe typique du répertoire hispanique (importé il y a longtemps en Amérique du Sud), il n’a aucun rapport avec une allusion à du sel (qui aurait plutôt donné un mot commençant par ‘sali-‘) mais avec une ‘salla’, plus facilement identifiable en français par le mot de salle. Mais attention, pas n’importe quelle salle.

Il ne s’agit pas d’une pièce de maison mais, au minimum, d’une salle ‘des fêtes’ et plus si capacité. Avant de parler mesures et caractéristiques, commençons par remonter bien avant le mot espagnol, lui-même formé sur le son…germanique ‘seli’, puis ‘seel’ ou ‘saal’ dans plusieurs langues européennes (1), pour désigner une chambre, grande voire très grande puisqu’à destination seigneuriale.

En effet, parallèlement à l’autre phonème (son) ‘raum’/ ‘room’ qui va subsister respectivement dans les vocabulaires allemand ou anglais actuels pour estimer l’espace ou le volume, cette ‘salle’ va rapidement prendre les dimensions d’un lieu de séjour réservé à une autorité locale ou royale. Et comme à l’époque il fallait y enfourner la suite, la garde et autres personnels requis à différentes fonctions personnelles, cela finissait par faire beaucoup de monde et de matériel…

Au fil des siècles, cette ‘sala’ va même se retrouver au coeur du village, d’abord sous la forme d’une sorte de ‘hall d’accueil’ destiné à des pèlerins (de Compostelle le plus souvent) ou comme hébergement pour des troupes de passage, ce qui donnera leur nom à un certain nombre de villes ou villages appelés Salles, dans divers départements de plaine ou de montagne. Puis cette salle s’agrandit encore, se vulgarise, et fait tomber les murs pour devenir un immense abri communal.

De là viendra, après un petit phénomène linguistique de prononciation, la (les) future(s) Halle(s), en français comme encore en allemand d’ailleurs, une…grande surface, ouverte et propice à tous les rassemblements, à commencer par des marchés dont certains vont se spécialiser (la halle aux grains, la halle aux poissons, etc).

La ‘sala’ argentine, elle, semble avoir gardé un certain vernis historique originel pour désigner un espace de réception officiel, qui a pu donner à son propriétaire le surnom de Sala, possiblement l’hôte de ces lieux, le plus souvent dans un contexte d’architecture fortifiée comme on le trouve encore dans le sud de l’Espagne.

Quant à Emiliano (Emilien ou Emile en français), il découle assez directement du prénom latin AEmilianus (2), lui-même emprunté aux Grecs, chacun lui donnant une connotation différente: à Athènes, l’Emile (aimulos) est un adjectif qui signifie rusé, fourbe; à Rome, il qualifie un rival, un adversaire, sens agressif qu’il conservera jusqu’au 17è siècle français pour dire jaloux…

Puis, le Siècle des Lumières ayant un peu éclairé le sens commun, on en arrive à l’idée d’un désir de rivalité possible, d’un effort pour essayer d’égaler -physiquement ou intellectuellement- un ‘simple’ concurrent. D’où la définition contemporaine d’ (a)émulation. Une situation que n’aura pas eu le temps d’éprouver Emiliano avec sa nouvelle équipe et peut-être d’illustrer sur le terrain la devise de Cardiff, « le dragon rouge tracera la voie ».

(1) y compris dans l’occitan ‘sala’, la chambre seigneuriale du château.

(2) « E dans l’A » comme dirait Gainsbarre pour Laetitia (prononcé Léticia)


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>