Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Von der Leyen (Ursula)

Leyen (Van der)

Ursula Gertrud née Albrecht est la femme nouvelle (et pas la nouvelle femme, puisque c’est la première jamais nommée à ce poste) qui va succéder à un jeune (Juncker) devenu subitement ancien (président) et éventuellement vieux (65 ans), bref Mme la Présidente de la Commission Européenne vient d’être nommée à la tête de l’Institution sise dans la capitale belge. A-t-elle été élue ‘sur un boulevard’? Peut-être pas, mais en tous cas l’expression française stipule qu’une telle voie ne peut être ouverte que sur de larges allées plantées d’arbres. Et ça ne peut pas mieux tomber…

Petit préalable à peine utile: il n’échappera à personne, rien qu’en lisant le patronyme, qu’il s’agit d’un mot (leyen) d’origine flamande, le ‘von der’, équivalent de la préposition de provenance française ‘des’ ou ‘de les’, venant ajouter à la localisation nordique (par rapport à Marseille). Il s’agit donc d’un toponyme, un surnom créé pour désigner quelqu’un de souche néerlandophone qui vient (ou qui habite près) des ‘leyen’, tout comme les Von ou Van Dyck, Van der Bröecke ou Van der Kamp (1).

La seule question vient donc du nom commun, laquelle, pour une fois, n’a pas une mais au moins trois voire quatre réponses! Eliminons tout de suite l’hypothèse -pas logique- d’une construction sur le verbe néerlandais ou allemand ‘leiden’, anciennement ‘leithen’, qui signifie diriger ou conduire (un groupe) ou même souffrir; on aurait de la peine à trouver un sens cohérent avec la combinaison de provenance et ces verbes.

Le rapport avec la ville de Leyde (Leyden en v.o), entre Amsterdam et la Haye, serait plus plausible, surtout pour un nom dit de provenance. Le nom de la cité, au 9ème siècle, était encore latin soit ‘Lugdunum Batavorum’ (en quelque sorte, le Lyon batave), puis il a évolué en Leythen également, Leithen, Leiden ou Leyde (Leijden en hollandais). Le problème avec cette ville est double: d’une part, historiquement, les chercheurs ne sont pas tous d’accord sur l’évolution du mot; de plus, linguistiquement parlant, il y a ce ‘d’ bien présent, consonne sonore et difficilement ‘effaçable’, car notre patronyme est bien Leyen, sans ‘d’…

Reste alors le plus géographique des repères, un homonyme issu du bas-latin (post-Empire) qui est ‘leia’ ou ‘laia’, à l’origine de l’ancien -et actuel- français ‘laie’ autrement dit un terme surtout utilisé par les forestiers pour qualifier une voie ou un chemin rectilignes percés dans une forêt ou à travers un bosquet.

Dans les relevés topographiques, la ou les laies sont souvent suivies d’une indication de largeur, ce qui fait dire à certains linguistes qu’une laie n’est pas forcément étroite (un passage entre les arbres) comme le suggère le mot ‘leia’, mais bien une grande allée (d’après cette fois une déformation de l’adjectif latin ‘latus, lata’, large). Les historiens en veulent pour preuve cette commune de l’ouest parisien, bâtie autour d’un château aux larges allées et baptisée du nom de St-Germain en…Laye(s)!

Inutile donc de chercher du coté de la pièce de tapisserie collante que vous avez du mal à ajuster, un lai; ni a-fortiori de la femelle du sanglier, la laie! (2); et encore moins du qualificatif désormais suranné en français de ‘frère -ou soeur- lai(e)’, forme savante contractée de l’adjectif ‘laique’ (ou laïc’, pour être plus proche visuellement), autrement dit non-religieux.

Le nième homonyme ‘laie’ en allemand (moderne) signifie d’ailleurs, lui aussi, profane, laïc ou même, selon le contexte, amateur ou débutant, en tous cas non encore formé ou initié à quelque chose. Ce qui ne saurait évidemment être le cas de notre femme politique habituée des…allées du pouvoir, y compris donc étymologiquement!

(1) Découvrez leur origine dans l’article consacré à chacun; (Les ‘Von’ indiquent une localisation plutôt allemande; les ‘Van’, plutôt néerlandaise).

(2) La rumeur des forestiers attribue ce nom à la bestiole parce qu’elle cherche(rait) à creuser des passages dans les buissons; il s’agit bien d’une fausse-information puisqu’en réalité le nom vient du germain ‘leka’ puis du vieil-allemand ‘liehe’!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>