Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Vandaele (Samuel)

Vandaele

Fin du Salon de l’Agriculture et gros souci radiophonique (mais petit plaisir étymologique) l’autre soir, sur une antenne qui recevait le Secrétaire général des Jeunes Agriculteurs afin de parler des nouvelles technologies au service des métiers de la terre: le journaliste doit-il l’appeler à la flamande ‘Vandaèle’ ou s’en tenir à un Vandale francophone du plus mauvais effet, surtout quand on prétend (re)mettre un peu d’ordre dans les affaires agricoles du pays? Voilà un patronyme pas si facile à retourner…

Il faut juste arracher les deux racines séparément, puisqu’il s’agit effectivement d’une simple agglutination (un collage) opérée par effet d’une francisation très administrative; car, même si le mot a fait souche dans le Pas-de-Calais côté ‘français’, il n’en a pas moins passé quelques siècles sous influence totalement flamande (et/ou propriété belge) ce qui nous conduit forcément à respecter sa formation originelle de Van Daele.

Dès lors, il est facile d’y voir un nom dit de provenance, avec la préposition ‘van’, équivalent de notre ‘de’ (qui n’a rien ici d’une particule) suivie de ‘dael’ (ou dal) qui désigne l’endroit d’où vient l’ancêtre du bonhomme, en l’occurrence une vallée (ou val, pour calquer complètement le nombre de lettres). Samuel, né en Touraine ou en..Val de Loire, se fût donc nommé Duval en d’autres terres, ou Vallée, Lavallée voire Delavallée, Vallon, ou tout simplement Val.

On peut aussi mettre le terme au pluriel (ce sera plutôt du côté des contreforts du Massif Central) pour faire, très régulièrement, ‘vaux’ donc Duvaux, ou tout simplement garder le singulier (à tous points de vue) Duveau, qui est en fait juste une vocalisation (une écriture avec voyelle) de val et qui, malgré les apparences, n’a donc rien à voir avec le petit de la vache (*).

Puisqu’on parle petits, citons aussi le très picard Duvauchelle (du-val-celle, avec un suffixe diminutif) comme l’acteur Nicolas ou le journaliste sportif Dominique; bref, il y a des centaines de façons de conjuguer facilement ce petit mot, y compris dans quasiment toutes les langues étrangères, à l’exemple d’Ernesto Valverde (entraineur de l’équipe de football de Barcelone), « qu’elle était verte sa vallée ».

Mais…et les Vandales alors, ceux que nos pages de livres d’Histoire présentent (quand ils y pensent) comme l’un des peuples sauvages venus envahir l’Empire Romain (et par conséquent la Gaule de l’époque) en accomplissant de saccages qui leur ont collé l’image de… »vandalisme »? Eh bien, il semble qu’une fois de plus on ait affaire à un mensonge de notre ‘roman national’ car, si l’on en croit la description qu’en fait un historien latin du 5ème siècle, c’étaient des « (guerriers) aux corps blancs et aux cheveux blonds, grands et beaux à regarder ».

Il semble que l’étiquette infâme de destruction et de pillage soit due à Voltaire (13 siècles plus tard!) pour décrire l’action de casseurs de vitrines qui taguaient les immeubles et les monuments de Paris pendant la Révolution (toute ressemblance avec des événements du 21ème siècle…). Alors qu’au contraire les scientifiques apportent régulièrement les preuves d’une organisation militaire et diplomatique très pacifique, ces tribus allant même jusqu’à négocier avec les cités assiégées des conditions de reddition sans violence.

Ce qui les amènera également à prendre la mer pour s’intéresser à un petit archipel de Méditerranée qu’ils vont occuper pendant quatre siècles, s’installant sur les collines des îles Baléares bien avant que leurs descendants ne fassent de Majorque une colonie estivale. En quelque sorte, la vallée des Germains!

(*) Qui aurait l’idée d’appeler un humain le ‘fils du veau’? Et, le ‘propriétaire du veau’, ça nous laisse rapidement dans le flou statistique! Restons logique)


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>