Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Varte (Rosy)

Varte

Comme toutes les divas, l’actrice Rosy Varte, décédée en ce début d’année, n’a pas eu de date de naissance pendant longtemps. Pas de date, pas d’âge, et il est vrai qu’on ne cherchait pas à lui en donner, à part peut-être à la lecture des centaines de pièces de théâtres, films, et téléfilms qu’elle a interprétés, dont le désormais culte «Maguy». Et pourquoi, pas de date de naissance, pour celle qui ne s’appelle ni Rosy, ni Varte?

Parce que Nevarte Manouélian, son nom d’origine, fait partie de la grande diaspora arménienne arrivée en France après la première guerre mondiale. Elle est née à Istanbul, sur lequel (ou laquelle) nous reviendrons, dans une Turquie où l’Etat-Civil n’était pas encore communément répandu, d’où cette imprécision, corrigée plus tard en estimant sa venue au monde un 22 novembre, entre 1923 et 1927. Comme quoi, contrairement à ce que pensent beaucoup de nos contemporains, au 20è siècle encore, les dates ne sont pas toujours garanties.

Mais ce qui change pour elle, c’est donc son nom, et prénom. Encore que…Car Manouélian, que l’on identifie assez facilement comme d’origine arménienne (comme Aznavour-ian Charles, ou Malakian Henri, dit Verneuil), se compose d’une racine Manouél- et d’un suffixe -an. Ce suffixe indique l’appartenance à une famille, comme les «-ez ou -es» dans la péninsule ibérique, les -ski en Pologne, les -ov ou les -itch en Russie, les O’…en Irlande et les Mac…en Ecosse; bref, Manouélian, c’est celui (ou celle) qui fait partie de la famille des Manouél, et, exceptionnellement, le terme est transparent, puisqu’il s’agit de la version locale d’Emmanuel (et Manuel, évidemment). Petit rappel au passage: en hébreu, (l’)Emmanuel est le surnom donné au Messie, puisque cela veut dire ‘Dieu -est avec- avec nous’. Voilà pour le nom d’origine.

Le nom d’emprunt, son pseudonyme, est en fait son…prénom! En effet, Varte est une création totale, la francisation de son prénom arménien Nevarte, écourté en Varte. Or, en arménien, varte signifie la…rose. Facile désormais de faire une sorte de pléonasme en forme de clin d!oeil, Nevarte Manouélian devenant donc Rosy-Rose, ou «Rosa la rose», pour reprendre un titre évoquant cette fois une autre actrice, Simone Signoret (pas son nom, l’un de ses films…).

Terminons en restant encore quelques instants du côté du Bosphore, pour dire un mot sur l’étymologie de sa ville de naissance, Istanbul. On imaginerait spontanément que ce mot typiquement oriental vient, logiquement, du turc. Pas du tout: il s’agit d’une langue européenne (oui, je sais, à quelques kilomètres seulement), à savoir le grec! En effet, l’ex-Byzance-ex-Constantinople a été une ‘ville nouvelle’ créée par des colons hellènes, d’où le nom (en grec restitué) de «esti néa polis» – traduction mot à mot, et dans l’ordre: «elle est(esti) nouvelle(néa) la ville(polis)»; ajoutez à ‘estinéapolis’ un son un peu sourd qui va transformer le ‘p’ en ‘b’, on obtient ‘estinabolis’, puis ‘estanbol’, ‘istanbol’ et enfin Istanbul…D’ailleurs, les romains l’appelaient déjà la Nouvelle Rome dans une sorte d’esprit de jumelage, parce qu’Istanbul a été bâtie à l’origine sur sept collines, comme Rome.

Encore deux exemples célèbres de ‘villes neuves’ européennes, en jouant (vous allez trouver facilement) sur les deux mêmes racines: Néa-Polis en Italie (côté sud), qui va devenir…Naples (néa-ples); ou encore, en Palestine, la ville de…Naplouse (néa-plous)! Voilà qui nous met donc la capitale turque au même rang que tous les Villeneuve, Villenave et autres Neuville de France. Etymologiquement bien sûr.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>