Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Verseux (Cyprien)

Verseux

C’est l’un de (jeunes) humains sélectionnés pour une première mission sur la planète Mars, pour l’instant relocalisée sur un volcan d’Hawaï pour observer les conditions (supposées) de vie sur la voisine rouge de la Terre. Un an d’enfermement donc, avec vingt minutes de délai pour la moindre communication (dans un sens!) sur un continent archi-équipé de grandes oreilles à écoute instantanée, le comble.

Il n’empêche, notre français, symboliquement représentatif donc du sixième de la population mondiale, va vivre cette longue période dans sa bulle avec cinq autres congénères (on ne peut pas faire plus étymologique: con-génère = de même race, humaine ou animale), soit quatre hommes et…deux femmes (deux couples hétéros, un homo?). On espère que Cyprien n’aura pas sacrifié pour rien la douce caresse du vent et de la mer, et qu’il versera sa contribution à l’expérience. D’un point de vue linguistique, forcément…

Car Verseux, patronyme dont la souche semble venir du Val de Loire (Verseur, sous une orthographe lorraine) a bien un rapport avec une histoire de versement (ou déversement); pas au sens bancaire évidemment mais au sens d’écoulement, et pas seulement d’eau…En effet, le verbe d’ancien-français ‘verser’ -tout simplement, pour une fois- s’utilisait pour de l’eau sortant d’un bec…verseur, mais d’abord et plus communément pour un mouvement de côté qui faisait pencher ou tomber quelque chose. D’où un sens très spécifique qui faisait allusion au retournement de la terre sous le soc d’un laboureur, ou encore au coup de main d’un semeur ‘faisant tomber’ des graines dans le sol.

N’oublions pas au passage l’écoulement du sang…versé, ou bien, au figuré, la pièce que l’on ‘verse’ dans un dossier, en la couchant au répertoire par exemple. Tout cela fait sans doute de l’ancêtre de Cyprien un métier d’agriculteur, en attendant ce descendant qui veut labourer les étoiles, et peut-être ensemencer une nouvelle colonie…

Je n’ai pas pu trouver sa date de naissance, mais si par hasard (ou par destin) il était né sous le signe du Verseau, ce serait parfait puisque le nom de ce signe zodiacal, qu’on vous définit dans les dictionnaires étymologiques comme issu du latin…aquarius (évident, non!?), existe depuis le 16ème siècle pour nommer la période de l’année réputée (en Occident) comme la plus humide, d’où le symbole d’un ‘verse-eau’, une sorte de pluviôse pré-révolutionnaire…Remarquez, on n’est pas mieux partis avec son équivalent moderne de Février, puisqu’il s’agit du ‘mois des f(i)èvres’, sans doute à la suite d’une pneumonie dans l’eau froide.

Dernier petit détail sur certains Verseux, peu nombreux et essentiellement bourguignons: il peut s’agir d’une déformation de Verseaux ou Versault justement, directement inspirée cette fois de l’ancien-français ‘vers’, ni adverbe de direction ni pluriel du lombric, mais au sens d’un coteau (l’avers, le dévers, et le versant), faisant alors du porteur du nom l’habitant d’une maison construire sur une pente.

Bonne chance quand même à Cyprien, dont le saint tutélaire, évêque de Carthage et néanmoins martyr au 3ème siècle, n’a heureusement jamais été forcé de vivre avec le sexe opposé; on lui attribue en effet la profonde pensée (sans doute chrétienne) suivante: «Les femmes sont des démons qui vous font entrer en enfer par la porte du paradis». Mars attack!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

3 commentaires au sujet de Verseux (Cyprien)

  1. Bonjour Dominique,
    Et lorsqu’il pleut à verse, les blés sont versés(couchés).
    St Cyprien semblait bien connaître les démones ou succubes, qui séduisent les hommes (car au contraire des anges, les démons ont un sexe).
    Les incubes séduisent les femmes pour mieux les perdre. Sans doute encore une espèce disparue de nos jours…
    Cdt
    E.

  2. Etant apparenté à Cyprien, je me permets quelques précisions :
    - par son père il est bourguignon, et effectivement l’immensité de ses ancêtres depuis 1600 jusqu’à ses grands-parents inclus étaient agriculteurs : les deux origines les plus probables sont donc effectivement le vieux français verseur (= laboureur ou semeur), et le versant d’un coteau (mais laquelle ?)
    - il n’est pas du signe du verseau
    - vous faites une erreur concernant la composition de son équipe : il n’y a pas 4 hommes et 2 femmes, mais 3 hommes et 3 femmes. Pour l’instant aucun couple, mais sait-on jamais ? Ils seront peut-être 9 personnes au bout d’un an ?

  3. Bonjour, et merci de toutes ces précisions.
    L’allusion au signe du Verseau était une simple hypothèse humoristique (mais sait-on jamais?); peut-être savez-vous s’il est né en…Mars?!
    Merci en tous cas de votre contribution et de votre intérêt pour le site; la question sur le sexe des participants à l’expérience est (était) vraiment une information -sérieuse et intéressante- transmise par des agences de presse. Dont acte encore. Avec tous mes voeux de réussite à votre parent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>