Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Voeckler (Thomas)

Voeckler

Maillot jaune français dans le Tour de France! Voilà une occasion à saisir pour un petit coup de projecteur sur l’un de nos meilleurs cyclistes, Thomas Voeckler, participant (et vainqueur d’étape) régulier de la-dite course, et sportif au palmarès fourni et cohérent (donc honnête, si vous voyez ce que je veux dire). Le sujet n’est pas là mais quelque part dans l’Est de la France, car la souche des Voeckler, comme vous le deviniez peut-être un peu, est d’origine alsacienne.

Il existe des versions « françaises » (au cours de l’histoire, l’Alsace -et donc l’alsacien- ont plus souvent été germaniques), comme Voclerc ou Voclère, comme quoi, il suffit de supprimer une ou deux lettres un peu trop inhabituelles, un « k » par exemple, et on obtient un terme plus familier pour un oeil « parisien »; les seuls qui s’en plaindront sont les joueurs de scrabble…

Qui plus est, il semble que le mot voeckler en tant que tel soit une variante de fockler, et même feckler, qui qualifie une personne maladroite, brouillonne, peu habile; une preuve supplémentaire qu’on ne choisit pas son patronyme, notre Thomas étant plutôt habile au guidon de son vélo.

Le nom n’a rien à voir avec un quasi-homonyme qui est Vogler (qu’on trouve parfois sous la forme Voegler, d’où la remarque), et dont il existe également une forme « française » en…Vogel. Le Vogler est le mot allemand qui désigne un oiseleur. On est loin du sens initial de Voeckler, même si la couleur du maillot jaune peut parfois donner des ailes.

Pour terminer, un mot sur l’un des terrains de jeux favoris de Thomas Voeckler, ce Tour de France parfois surnommé « la Grande Boucle ». Savez-vous que le mot « boucle » vient d’une histoire de…bouche? Voici quel a été le cheminement de l’idée:

1/ Au commencement est un mot latin, qui est « bucca », qui signifie la bouche (pensez à tous les mots comme « buccal », en rapport avec la bouche).
2/ Or, ce mot bucca a un diminutif qui est « bucala », autrement dit «la petite bouche », surnom de la…joue. Et la joue, les romains l’imaginent gonflée, ce qui fait que le mot « bucala » prend le sens de « petite bosse ».
3/ Après quelques siècles de sommeil puis de mélange avec des racines germaniques, « bucala » resurgit dans le vocabulaire français, pour désigner la petite bosse d’un bouclier (vous savez, ce renflement au centre de la partie convexe de l’écu).
4/ Du coup, si la petite bosse est une partie du bouclier, c’est forcément qu’il s’agit de la…boucle! Et voilà, comme dirait (dira?) Thomas Voeckler en arrivant sur les Champs-Elysées: la boucle est bouclée!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>