Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Zubizarreta (Andoni)

Zubizarreta

Cette fin de semaine, l’actualité étymologique vient à nouveau du ballon rond, avec le nom du nouveau directeur sportif de l’OM, mot complexe s’il en est, y compris dans une première lecture. En réalité, une fois que l’on a dit que le patronyme est de formation -évidente- basque, il n’y a plus qu’à en démonter les différents éléments, pour trouver le véritable sens de ce toponyme assez classique.

Petit rappel très basique: quand ce ne sont pas des caractéristiques physiques, morales ou professionnelles, beaucoup de noms dits ‘de famille’ sont en grande partie initiés par la situation locale de la personne; c’est précisément ce que l’on appelle un topo-nyme (en grec, littéralement: nom de lieu). A l’origine (il y a une quinzaine de siècles pour notre civilisation, mais le procédé a été le même dans les cultures antiques), il est donc question de surnommer quelqu’un en le désignant par l’élément le plus significatif de son environnement. Il peut être question de type de végétation, d’essence d’arbre, de conformation aquatique (rivière, fleuve, source), de relief du terrain (colline, montagne, côte, dépression ou plaine) ou tout simplement de la proximité d’un édifice remarquable comme c’est le cas ici.

Muni (ou pas) de votre dictionnaire basque-français, vous allez donc découvrir que ‘zubizarreta’ est une chaine de noms communs qui se décompose comme suit: zubi-zarr-eta; et le tour est joué…Ah oui, j’ai oublié de vous donner la traduction; commençons par le plus facilement repérable, surtout si vous êtes allé passer quelques jours du côté de Bayonne ou St-Jean-de-Luz, la finale ‘eta’, qu’il faudrait presque traiter en jeu de mot à la française (éta-t) puisqu’il évoque le concept de ‘pays’ (basque, uniquement), voire davantage si velléité séparatiste. Vous rencontrerez la racine dans tous les termes qui pourront évoquer le fonctionnement ou les représentants du-dit territoire.

La syllabe précédente veut dire ‘vieux’ (zarr, issu de ‘zaharra’ en fait, rien à voir avec les dunes de sable!), adjectif qualificatif d’une personne ou d’un objet pour lequel on utilisera plutôt en français le mot ‘ancien’…Il n’empêche, dans la réalité, notre ‘zubi’ est le plus souvent nommé ‘zarr’ puisqu’il s’agit tout simplement d’un pont. Nous voilà donc en présence d’un gps précis qui permet de repérer le lieu (eta) où se trouve (la maison de) l’ancêtre de notre bonhomme, tout près d’un pont (zubi), probablement le premier (zarr) construit dans le village ou sur la rivière, autrement dit le ‘vieux-pont’.

Comme il y a déjà un Vieux-Port à Marseille, voilà qui ne devrait déconcerter aucun supporter, qui ne manqueront pas d’adopter la forme -également très basque- du prénom Andoni, si proche du mot grec originel Adonis, puis du saxon Antony, du russe Anton ou du français Antoine (anciennement Antoin!). Dernier petit détail: quelle que soit la langue, l’étymologie de ce prénom (anthonomos, en grec) signifie «celui qui se nourrit (récolte) de beaucoup de fleurs». Un gage de réussite pour les prochains matches de l’équipe marseillaise?


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>