Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Poisson (Jean-François)

Poisson

Hasard ou volonté? Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais quasiment tous les médias qui ont donné la liste finale des élus ‘Les Républicains’ l’ont fait dans l’ordre suivant: ‘N.Sarkozy, F. Fillon, N.Kosciuzko-Morizet, A.Juppé, JF Copé, B. Le Maire, JF Poisson…Sauf erreur, ce n’est ni l’ordre alphabétique, ni celui des inévitables sondages, ni celui des inscriptions, alors? Si c’est celui des pronostics, il y en a un qui n’a aucune chance d’être (re)pêché, (si, 1% d’intentions de vote) c’est l’ondoyant député des Yvelines.

Désolé pour le mauvais jeu de mots, ce n’est qu’un maigre reflet des titres…vaseux de la presse (encore) qui surenchérit en se demandant dans quel courant nage ce Poisson, s’il ne va pas se noyer ou si les électeurs vont mordre à l’hameçon, toutes vacheries de requins qui reprochent aux hommes politiques le niveau de leur campagne. Malheureusement, l’étymologie ne vient pas les contredire, car, ne cherchez pas plus loin, le patronyme d’origine de l’aristocratique Mme de Pompadour (née Jeanne-Antoinette Poisson) ne fait pas référence à autre chose que l’animal à nageoires.

Il s’agit donc, déjà, au mieux d’une figure de métonymie (on désigne la personne par un objet ou un détail de son activité) ce qui ferait de notre homme le descendant d’un pêcheur ou d’un poissonnier. Manque de chance, on utilisera plutôt les mots Poissonnier (évident) ou Poissonneau pour faire un nom ‘propre’, voire Pêcheux ou Pêcheur dont le féminin est…Pécresse (*). Il faut alors se résoudre à envisager un assez classique ‘transfert’ de la bestiole à l’humain.

Nos aïeux adoraient trouver des surnoms ironiques à ceux qui avaient le nez crochu, le crâne dégarni, les cheveux roux ou la jambe branlante (toutes les réponses sont dans le site!). En vertu de la même figure linguistique que précédemment, on imagine donc habituellement que les Poisson étaient des gens fuyants (glissants), aux yeux globuleux, ou muets comme une carpe (bien que l’expression soit ‘tardive’ et peu probable)…Certains soutiennent une autre hypothèse -qui n’arrange pas franchement les choses-, c’est de rapprocher ce nom des Poissard, en s’appuyant sur la proximité -réelle- de l’ancien nom de la poissonnière, la poissarde.

Sauf que cette fois ça ne colle pas (si j’ose dire), puisque les Poisssard, tout comme les Poissot ou Poissier, viennent, eux, de la ‘poix’, une glu dont les voleurs s’enduisaient les doigts (poisseux, justement) pour mieux subtiliser le contenu des poches de leurs victimes; pas besoin donc d’en rajouter avec les Poisson dans ces eaux troubles. Ce qui, pour autant, n’a pas empêché pas notre homme de se jeter dans le grand bain des ‘primaires’ des partis de droite et du centre, ce qui est probablement plus logique puisque le français ‘poisson’ vient du latin ‘pisces’, celui qui donnera pisciculture évidemment (l’élevage des poissons) mais aussi…piscine (le gros bocal à têtards). Ne reste plus qu’à savoir de quelle hauteur va êrtre le plongeon!

(*) voir la chronique au sujet de Valérie (mai 2016) ou même celle de l’astronaute français Thomas Pesquet (mars 2014)


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>