Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Borloo (Jean-Louis)

Borloo

Ministre “sans interruption” depuis 2002. (A la date de cette chronique), il est Ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer. On a beaucoup parlé de lui pour le remaniement ministériel de ce mois de novembre 2010, Jean-Louis Borloo est un parisien du “nord”, puisque ex-maire de la ville de Valenciennes. Et du nord, il doit en être question étymologiquement, car sa famille vient d’une ville du Limbourg belge “flamand”. Il s’agit donc d’un “toponyme”, d’un nom en rapport avec les caractéristiques d’un lieu, ce que l’on comprend d’ailleurs aisément en découpant le mot.

Car, dans Borloo, il y a Bor- et -loo (je sais, pas besoin d’avoir fait l’ENA, mais çà a au moins le mérite d’être dit, les choses ne sont pas toujours aussi évidentes en étymologie). D’ailleurs, on commence par la seconde partie, “loo”, laquelle précisément évoque un…lieu, çà n’est pas la traduction exacte, le lieu en question est très précisément une clairière dans un bois, et un bois situé sur un sol sec. Ce terme “néerlandais” trouve lui-même son origine dans un mot germain qui est “lauhaz”, qui désigne un “petit bois sur un sol sablonneux élevé”, configuration du terrain assez fréquente dans cette province du Limbourg.

Il y a de nombreux lieux qui se terminent par “loo” en Belgique néerlandophone, comme Westerloo par exemple (le bois qui est à l’ouest). Petite note “surréaliste” comme me le suggère un confrère belge: la seule exception à cette règle est…Waterloo, puisque “water” signifie eau évidemment, comme en anglais, ce qui est un peu paradoxal pour un terrain de sable sec!

Nous reste donc cette racine initiale “bor-”, qui serait en fait une érosion si l’on peut dire de la syllabe “born”, laquelle désigne en néerlandais une source, ou une fontaine; nous serions donc en présence d’un “endroit situé dans une clairière, au coeur d’un bois planté sur une dune sablonneuse, et bénéficiant d’une source”. “Born-loo” se serait légèrement contracté en “borloo” pour des raisons de facilité de prononciation. Poétique, comme définition, et probablement très proche de la réalité, mais franchement, dites “Borloo”, c’est tellement plus court!

Parmi les nombreuses responsabilités ministérielles, de la Rénovation Urbaine à l’Economie, aux Finances et à l’Emploi, Mr Borloo n’a jamais été ministre des Sports, allusion bien lourde à la section “Montagne” de cette administration, puisque sa compagne, la très médiatique animatrice de télévision Béatrice Schoenberg porte un nom “allemand”, qui se traduit littéralement et très facilement: schoen-belle, berg-montagne!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

2 commentaires au sujet de Borloo (Jean-Louis)

  1. Est-ce que le Born de borloo et qui signifie Source est le même que celui de Parentis-en-Born dans les landes au coeur du pays de … born ?

  2. Bonjour Guillaume et merci de votre question (que je n’ai pas eu le temps de traiter complètement en fonction du temps de l’émission).
    En fait, on se trouve très probablement face à des homonymes (çà existe aussi, en étymologie!), et, pour répondre directement à votre question, les deux racines ne peuvent pas avoir d’origine commune, historiquement (l’une est « germaine », l’autre est gasconne) il y a donc entre les deux une bonne dizaine de siècles d’écart; il n’empêche que, par coïncidence, le sens est probablement le même:
    La racine néerlandaise « bor » a donné naissance au village du Limbourg belge; quant au « born » de Parentis, ville du Pays de..Born, il se rattache au gascon « borna », qui désigne une pierre-borne, pierre-frontière, une marque en fait à la périphérie d’une zone; il s’agissait peut-même d’un arbre-repère, à l’origine.
    Un internaute…belge me signale également deux variantes possibles à cette syllabe « bor »: un « borre » en néerlandais médiéval, au sens de l’allemand gothique « brunnen », qui signifie le puits. Ou encore un « borre » (ou « borne »), issu de la même langue, et qui veut dire une…pierre frontière! Comme quoi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>