Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Popeye

Popeye

90 ans? Joyeux anniversaire, Mathurin! C’est en effet le premier nom sous lequel les Français ont connu le marin d’eau douce aux…avant-bras (et non biceps!) hyper développés donc totalement inutiles en matière de force, sauf pour tourner une clé dans la serrure de la porte ou démarrer une voiture (au 20ème siècle). A l’époque -les années 1930- il semblerait que les premiers éditeurs aient joué sur l’expression ‘Mathurin le marin’ pour imiter la rythmique de ‘Popeye the sailor man’. Mais ce n’est pas le seul ratage…

Comme vous le confirment un certain nombre d’articles ‘encyclopédiques’ un peu hâtifs, son nom originel ne vient pas d’un diminutif de Pierre (je l’ai lu!), fantasme d’un occitan ou basque acharnés, quand ce n’est pas une référence au breton (on se demande bien pour quelle raison), ou même d’une traduction du mot grec ‘peios’ qui désignerait…un petit caillou. Encore une fois, une étymo mais pas très logique!

En fait, ce Popeye est construit sur ‘pop-eye’ (plus exactement popped-eye, contracté parce que difficile à dire) et devrait donc se prononcer « popaïlle » pour respecter la prononciation anglaise, plutôt que « popeille »; mais bon…Et qu’est-ce qu’un pop eye? Un oeil (facile) qui ‘poppe’, du verbe anglais qui signifie pétiller, sauter ou éclater selon le contexte, au moins comme le maïs qu’on fait ‘exploser’ pour obtenir du…pop-corn. (Rien à voir donc avec la musique des années 70, sauf à faire péter les vieux standards)

C’est ainsi que vous trouvez également quelques explications savantes qui vous certifient que le dit-marin a un oeil crevé (tout en s’étonnant de ne pas le constater à l’image); d’autres s’en tiennent à l’un des sens les plus communs du mot, surtout quand il s’applique aux yeux, à savoir exorbités (ça lui arrive, devant Brutus) ou écarquillés (ça lui arrive aussi, devant Olive); le reste du temps, ça peut être tout simplement cligner.

Notez bien que le marin borgne fait aussi partie du cliché mythologique des aventuriers des mers, sauf que le nôtre a pour arme fatale non pas un sabre mais une boite de conserves qui apparait toujours très opportunément. Comme l’élixir de jouvence, le nectar des dieux, la potion d’Astérix ou le bidon des cyclistes du Tour de France, c’est grâce à l’épinard que la Force est avec lui. Et vous savez sans doute que c’est à l’erreur de frappe d’une secrétaire américaine qui aurait décalé d’une décimale la virgule d’une analyse sur les propriétés nutritives de l’épinard (on passe de 35mg à 3,5mg pour cent grammes!) que nous devons le pire outil de pression parentale à table, ex-aequo avec la carotte de Bugs Bunny et la citrouille de Cendrillon.

L’anecdote est piquante, y compris étymologiquement d’ailleurs, puisque le nom de la plante potagère en question vient du fait que ce ‘spinach’ à décapsulation manuelle vient du…français ‘espinard’, autrement dit (sous-entendu, le feuillage issu d’une graine à) épines, tout au moins dans sa variété originelle. Le produit semble bien avoir également des vertus anti-âge meilleur marché que les crèmes des stars américaines, puisque le bonhomme déclare officiellement 34 ans sur son état-civil.

Alors, Mathurin ou Popeye? Ceux qui sont les plus proches de la vérité sont sans doute les Italiens, toujours au pied de la lettre: tout comme ils n’ont gardé de Mickey Mouse que ‘Topolino’ (le petit rat), l’homme à la pipe en bois s’appelle chez eux ‘Braccio di ferro’; pas besoin de s’empoigner pour comprendre!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>