Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Des prénoms révolutionnaires

Prénoms révol. titre

Petite revue exceptionnelle de prénoms rares (1), mais qui donnent une idée du caractère parfois (très) tortueux de la création ‘onomastique’, la science des noms donc, forcément, des pré-noms (ou des sur-noms) aussi. Connaissez-vous les prénoms suivants, pour lesquels je vous invite à prendre quelques instants de réflexion avec moi avant de cliquer sur la suite: Mels, Marlen, Vladilen, Marenglen, et même Kim? Bon, spontanément, tout le monde devrait être d’accord, ça ‘sonne’ plutôt Europe de l’Est (sauf le dernier), et vous avez raison. Quant à leur étymologie, elle est assez stupéfiante…

Pas besoin en effet de laborieuses recherches ou d’études approfondies pour trouver l’origine et le sens de ces mots, utilisés donc comme prénoms dûment enregistrés dans certains Etats-Civils (russe, entre autres). Pour une fois, il s’agit quasiment de jeu(x) de mots, ou plutôt de jeux de lettres, tous ces prénoms sont en fait des ‘acronymes’, ces combinaisons d’initiales venant de plusieurs mots pour former à leur tour un nom final, plus ou moins ‘codées’ mais facilement compréhensibles au quotidien: pour les citoyens français ou lecteurs francophones (2), avec la SNCF, l’ex-EDF, le RER ou le TGV, il ne fait aucun doute que ces trois ou quatre lettres désignent le transport ferroviaire, le réseau d’électricité, les trains de banlieue ou à grande vitesse, etc.

Eh bien, de la même façon, pas besoin de chercher une racine latine ou grecque pour ces curieux prénoms, puisqu’ils ont été littéralement ‘fabriqués’ par des parents particulièrement militants sans doute, pour baptiser un rejeton qui gardera la mémoire de leur engagement…politique! Dans l’ordre:

Inutile de comprendre que MELS est une variante russe (je devrais dire soviétique) du dialecte gaëlique ‘Maël’ (en territoire actuellement anglais), qui signifie le chef ou le prince, comme le prénom des acteurs et metteurs en scène Mel Brooks ou Mel Gibson; il s’agit ici de la réunion des initiales de quatre figures marquantes du communisme ‘historique’, soit Marx, Engels, Lénine, Staline), et le tour est joué (3)! Le porteur de cette création originale -c’est le moins qu’on puisse dire- est Mels Leleoussizov, militant écologiste kazakh, qui déclare ne pas s’en être plus mal porté dans sa vie.

Le ministre d’une république voisine, le kirghiz Marlen Solianoï, n’a pas subi l’admiration de ses parents pour l’actrice germano-américaine Maria-Magdalena Von Losch, dite Marlène Dietrich par abréviation de ses deux prénoms; ce MARLEN-ci est, lui aussi, le résultat surprenant d’un accord entre MArx et LENine, qui se comprend certainement très différemment selon que vous habitez Berlin ou Bichkek (la capitale du Kirghiztan comme vous alliez me le dire).

Vous avez compris le principe, donc maintenant c’est vous qui jouez avec VLADILEN Balian, «célèbre compositeur arménien», qui résume à lui seul un triple emprunt au camarade Lénine, dont je vous rappelle le prénom, VLADimir Illitch, ce qui permet, en rajoutant LENine, de…composer un nouveau mot, que vous ne trouverez pas souvent non plus dans les cours d’école.

Le territoire albanais, longtemps sous administration et perfusion soviétiques, a lui aussi hérité de nouvelles créations familiales: Si ENVER est bien l’endroit du prénom de feu le très doctrinaire président de l’Albanie (4), Enver Hoxha (Hojda, pour les Occidentaux), on trouve aujourd’hui dans ce pays de nombreux MARENGLEN dûs à un hommage appuyé à MARx, ENGels et LENine, devenu d’ailleurs officiellement Maringlen avec un ‘i’ à la mode albanaise, après la chute du communisme à Tirana.

Remarquez bien que le système a parfois ses surprises: l’auteur de l’article cite le cas d’une jeune fille russe nommée NINEL Omelianenko. Même si vous n’êtes pas adepte du jeu ‘Les Chiffres et les Lettres’, vous avez déjà remis son prénom dans le bon sens, ce qui nous fait évidemment un Lenin(e) qui faisait plaisir aux militants voisins de la dame…Laquelle avait tout bonnement hérité d’un mélange des prénoms de ses deux grands-mères, NIna et NELia, sans aucun parti-pris révolutionnaire!

Le plus ‘suspect’ est peut-être un KIM de diffusion très anglo-saxonne, pour ne pas dire américaine, comme les actrices Novak, Cattrall ou Basinger (5), selon que vous regardez les comédies des années 50, les feuilletons féministes ou les films de James Bond. Ce Kim-là serait l’abréviation de Kimberley, nom rapporté par les chercheurs de la célèbre mine d’or sud-africaine, ‘kim’ étant peut-être le mot pour ‘or’ dans un dialecte local…mais là n’est pas la question, puisque les nombreux Kim portés en Russie sont eux aussi un acronyme, celui de la branche locale de l’Internationale de la Jeunesse Communiste, soit, en v.o: ‘Kommunistitcheskii Internatsional Molodioji’, une abréviation par ailleurs bienvenue!

Bon, tout ça, c’est un peu comme si vous appeliez votre enfant Lévert (pour les Ecologistes), Larem, Péhesse ou Elléphie selon que vous penchez à droite ou à gauche. Il paraît quand même que, dans les années 60, un homme s’était présenté en mairie pour déposer le prénom de ses jumelles, soit Crédia et Gricole, sans doute un obsédé bancaire dont la requête avait évidemment été refusée. Etymo et logiquement!

(1) très bel article documenté publié par le portail d’informations générales SFR http://www.sfr.fr/portail.html

(2) Merci aux 1300 lecteurs (en moyenne) qui lisent ces articles depuis le Canada, le Maroc, les Etats-Unis, le Liban ou la Côte d’Ivoire (entre autres)…

(3) Technique théoriquement refusée par l’Etat-Civil français, auprès duquel on doit justifier d’une certaine logique (et correction) pour ne pas risquer d’enregistrer un prénom qui porterait préjudice à l’enfant pendant sa vie (jeux de mots indécents, allusion à des événements ou des personnages unanimement réprouvés, etc)

(4) En 1967, il fut le seul homme politique au monde à déclarer son pays «Premier Etat athée» de la planète!

(5) En fait, elle, s’appelle Kimila Ann, et a des origines allemandes.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>