Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Retour

retour

C’est peut-être le mot qui a été le plus imprimé, dit et commenté dans les médias depuis une semaine. Il ne s’agit pas d’une rediffusion du film de Hal Ashby ( »Coming Home » /  »Retour », 1976), ni d’une copie restaurée du film de Jean Delannoy avec Jean Marais ( »L’Eternel Retour » – encore que…). Le retour en question est bien entendu celui, à peine annoncé et tant attendu, de l’ex-president de la République. Etymologiquement, il s’agit bien de re-tour, autrement dit un composé de ‘tour’. La tour, ou le tour?

Selon le contexte, le genre risque de jouer des tours à ce petit mot de la langue française, l’une des racines les plus prolifiques de tout le vocabulaire! Levons tout de suite une équivoque: retour ne vient pas directement d’une tour ( »La Tour, Prends Garde » eût dit Henri lors de la ‘Guerre en Dentelles » au 18è siècle); le mot latin ‘turris’ (la tour) désigne bien une construction en rond, dans ou autour de laquelle on tourne; la preuve: son diminutif une ‘tourelle’ (la petite-tour) s’est longtemps appelée ‘tournelle’, qui décrit bien le mouvement qu’on doit faire pour con…tourner la tour, autrement dit le participe présent du verbe tourner, un tour-nant (rien à voir avec un virage!)

Notons au passage qu’on se lance déjà dans les dérivés de ce verbe, à commencer par dé-tourner, qui s’applique aussi bien au cours tumultueux d’une rivière en crue qu’à de l’argent sur des comptes des campagnes (!) ou à vos yeux quand vous ne voulez pas voir une…tournante et éviter d’en être tout retourné (l’esprit, c’est comme les chaussettes ou les vestes, ça se retourne facilement). Voilà pour un premier tour de piste.

Le tour (pardon, tout-) premier sens du ‘tour’ de retour, d’après une ancienne racine germanique ‘tor’ ou ‘torn’, concerne très concrètement, et bien avant le Moyen-Age, l’instrument du tourneur, la machine du potier qui lui permet de faire des mouvements circulaires (en principe) parfaits, grâce à la déjà antique (à l’époque) invention de la roue. Par conséquent, on va vite glisser (en rajoutant un peu d’eau) de l’instrument lui-même à l’action qu’il décrit dans l’espace, c’est à dire une rotation régulière qui va devenir à son…tour le symbole d’un acte habile quel qu’il soit, d’où l’expression ‘un bon -ou un mauvais- tour’, qui ne renvoie pas nécessairement à la réalisation d’une cruche en terre cuite.

On va donc créer une foule de ‘tour(s)’ au…tour (= ce qui tourne dans ou sur le tour!) de cette racine facilement malléable, pour peu qu’on y colle un préfixe, suffixe ou tout ce que vous voulez: on commence par le mouvement circulaire interrompu, le demi-tour; puis, un peu plus loin du pot que ‘autour’ (nuance), on trouve l’en-tour, rapidement complété par ‘à’ ou ‘aux’ quand il y a plusieurs éléments présents dans le secteur; un secteur qui va logiquement devenir l’en-tourage du tour (ou d’un centre d’intérêt, parfois d’une personne que l’on va forcément…entourer).

Signalons deux dérivés un peu moins fréquents, car parfois très spécialisés: la ligne de circonférence du tour (ou de l’entourage, donc) va devenir le pour-tour, alors que le style du…tour de main va s’appeler l’entournure (abrégée ensuite en tournure), laquelle peut prendre une mauvaise orientation quand il s’agit de certains événements. Comme quoi, le retour, ce n’est pas comme le mistral, toujours gagnant (y compris au tennis), car il suffit de peu pour qu’un re-tour se transforme en re-vers (parfois vers pas grand’chose)…Voilà quelques considérations sans détour pour affiner le contour de ce mot; ne refusez pas, c’est ma tour…née. Au moins, étymologiquement.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de Retour

  1. Il y a aussi le retour vers le futur?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>