Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Scrutin, urnes et fantaisie

scrutin

Le mot du jour -en tous cas de ces derniers jours- est sans conteste «scrutin», qui revient à la Une des media à l’occasion du bouclage quasi-définitif de la liste des ‘impétrants’ (cf ce mot) à la fonction présidentielle. Ce scrutin sera-t-il favorable aux uns ou aux autres? Sera-t-il majoritaire ou pas, conforme aux sondages et sorti des urnes? Débouchera-t-il sur un ou des referenda (pluriel de referendum – théoriquement), bref, voici quelques réflexions strictement étymologiques concernant les termes électoraux; toute ressemblance avec, ou allusion à des personnes ou situations de votre connaissance ne seraient que pure coïncidence.

Scrutin, du verbe scruter: action de regarder au fond des choses, observer de près, d’examiner, de fouiller. Voilà ce que l’on appelle un mot polyvalent et tout à fait adéquat, puisque nombre de candidats à l’élection souhaitent «regarder la France au fond des yeux», tout en évitant que l’on…scrute de trop près leurs comptes de campagne, leur programme de gouvernement (vous pouvez fouiller, vous ne trouverez pas toujours), ou tout simplement leur passé. Finalement, un scrutin, c’est peut-être davantage un ‘examen’ (de près) de passage pour celui qui sera élu, dont on regardera avec attention le fond…des urnes avant de le déclarer vainqueur. A partir de ce moment-là, l’ex-impétrant désormais récipiendaire de la charge suprême aura tout loisir de scruter son avenir, au moins à cinq ans.

Si l’on remonte un peu plus loin dans le temps, ce verbe scruter (scrutari, chez les romains), s’appliquait également à la prospection, pas encore pétrolière, mais très souvent de métal ou de pierre, afin de repérer une veine géologique. Vers la fin de l’empire, dans une langue latine appauvrie et corrompue que l’on va appeler le bas-latin, le mot est tellement déprécié qu’il désigne un ‘fouille-m…’, ou, de façon moins vulgaire, un videur de grenier qui vendait ses trouvailles sur les marchés, on dirait de nos jours un fripier (l’homme qui scrute le fond des malles ou des tiroirs!).

Dernier sens -plus classique cette fois, mais plus figuré-, scrutari a pu servir de terme technique aux…devins, à ceux qui scrutaient le ciel pour deviner les bons ou mauvais augures, ce qui nous met décidément la consultation démocratique républicaine au niveau d’un vol de pigeon dans notre ciel citoyen. Je ne voudrais pas que vous me croyiez de mauvais esprit en rajoutant qu’à l’époque, un scrutateur, qui chez nous est concerné par la surveillance d’un jugement ou d’un vote justement, était en fait un officier chargé des perquisitions chez un suspect…
Remarquez bien, quand on va chercher l’étymologie de l’outil du scrutin, à savoir les urnes, on est pas plus rassuré: A Rome, une urne (urna), c’est tout d’abord une mesure de liquide, équivalent à peu près à dix de nos litres, le plus souvent pour quantifier non pas du vin (ouf) mais de l’huile. Autant dire une sorte d’amphore. D’ailleurs, l’usage banal d’une urne consiste alors tout simplement à transporter de l’eau; puis….des cendres, parfois même mortuaires. Ce n’est qu’avec la ‘décadence’ romaine que l’on pense à l’utiliser sous un format plus petit pour…les jeux de hasard, et enfin pour le vote (qui ne concernait, le plus souvent, que des responsables de quartier, des représentants de corps de métiers, etc, pas question d’élire l’empereur).

Je ne sais pas si l’étymologie des urnes et du scrutin est de bon augure donc, mais en attendant, vous risquez de souffrir sous le nombre de perforations qu’on va vous imposer: je veux parler de la sonde évidemment, dont le sens premier concernait des investigations médicales, avec une tige métallique (!); puis vint la ‘corde à sonder’ (des puits, des cavernes, et autres gouffres); et enfin, à l’époque de la Révolution française, le…sondage. Décidément, la richesse du vocabulaire de la démocratie est insondable.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>