Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

M. Gauffre

Gauffre titre

C’est aujourd’hui dimanche, alors, après avoir un acheté un bouquet de  »roses blanches pour votre jolie maman » (*), vous avez le droit de dépenser la monnaie pour une gaufre, sauf si vous vous appelez Gauffre. Pour une fois, l’orthographe prime sur la phonétique, et il n’est pas question de confondre les deux mots car ce patronyme, ça n’est pas du gâteau, le jeu de mots n’est pas gratuit.

En effet, les Gauffre n’ont rien à voir avec la plaque pâteuse de forme…gaufrée, puisqu’il s’agit ici d’une variante du nom Joffre, le même que celui du Maréchal de France vainqueur de la Bataille de la Marne en 1918. Le mot est d’origine languedocienne, région dans laquelle il représente une contraction de…Gaudefroy (ne pas tremper la gaufre dans le Bouillon), terme formé d’après deux racines germaniques. L’une vient du verbe ‘waldan’ (gouverner), dont le ‘w’ initial va se gutturaliser pour devenir ‘g’, et le ‘l’ sera transformé en voyelle ‘u’, d’où ce passage de wald- à gau-; la partie finale est une adaptation d’inspiration gauloise sur le mot ‘frid’ (froy) qui indique une idée de paix. Les ancêtres étaient donc des ‘chefs paisibles’, autant dire de bonnes pâtes (à Gauffre).

Il y a par conséquent un certain nombre d’autres noms de la même farine, dont les Gaufroy, Geoffroy, Geoffrin, Geffré, sans oublier leur diminutif comme les Gauffreteau, essentiellement en Vendée et Deux-Sèvres. Et, assez souvent, surtout pour les versions ‘geo-’, on a créé l’orthographe ‘Jo-’ d’où ces Joffre, et parfois Joffroy…Récapitulons: les Gauffre et associés étaient donc des gens aux prérogatives ou aux responsabilités propres à entretenir la paix, à une époque où tribus barbares et invasions diverses ruisselaient depuis le nord de l’actuelle Europe jusque, manifestement, sur les bords de l’Hérault.

La seule région de France où les Gauf(f)re ont un autre sens, c’est évidemment la Normandie, puisqu’il concerne alors le gaufrier (le marchand de gaufres, pas l’ustensile que vous mettez sur le feu), saisonnier ambulant qui arpentait la plage de Deauville. Impossible donc de ne pas terminer sans goûter l’étymologie de la pâtisserie elle-même, d’origine…néerlandaise, d’après un ‘wafel’ transformé en ‘gafel’ (même phénomène que pour waldan-gaude).

Or, le sens premier de ce ‘wafel’ concerne non pas un gâteau incrusté de petits carrés tartinés de produits pour futurs obèses, mais un ‘rayon de miel’ (une ligne à l’intérieur de la ruche), puis le…gâteau d’alvéoles rempli du précieux nectar, et enfin, par comparaison avec la forme ‘gaufrée’ de la structure adoptée par les abeilles, un tissu ou une pâte dont le relief a le même dessin. Donc pas la peine de rajouter de la chantilly ou du Nutella sur les Gauffre. En tous cas étymologiquement.

(*) Berthe Sylva, 1925


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>