Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Série bizarre: M.Rabatjoie

Série bizarre Rabatjoie

C’est surtout dans la moitié nord de la France que l’on va trouver des Rabajoie, à savoir dans les Côtes d’Armor, et, diamétralement opposés, en Lorraine, sans compter quelques familles tourangelles…N’en déduisez pas de conclusions hâtives sur le caractère triste des habitants de ces régions, mais il n’empêche que, pour une fois, le mot veut bien dire ce qu’il veut dire, c’est à dire ‘rabat-la-joie’, autant dire la marque d’une désolation qui dure depuis des siècles.

En effet, le nom existait dès la fin du Moyen-Age, avec un sens légèrement différent de celui que nous comprenons aujourd’hui, car il faisait fonction d’adjectif en quelque sorte, et qualifiait un événement ou une situation susceptibles d’apporter du chagrin ou de gâcher la journée de quelqu’un. On comprend bien par exemple que la mort de quelqu’un, c’est forcément rabat-joie, surtout et définitivement d’ailleurs pour la personne concernée…

Puis, comme souvent, le sens a ‘glissé’ vers l’agent de ce chagrin, c’est à dire la personne qui le provoque et non plus qui le subit. Nous voilà donc avec le surnom de quelqu’un qui est non seulement triste mais aussi pessimiste, car un rabat-joie ne supporte pas non plus la gaité des autres, et s’attache bien souvent à ‘plomber’ l’ambiance. En bons gardiens de la langue française, les plus explicites en la matière sont encore une fois nos cousins québécois, qui parlent, eux de ‘casseux de partie’ (dites câsseu de pârty), expression qui décrit parfaitement la situation.

Le français, lui, a conservé le verbe rabattre, composé d’après ‘abattre’, qui signifie non pas flinguer mais diminuer, ou dévaloriser: on abat ses cartes quand on juge qu’elles n’ont plus de valeur; on descend l’abat-jour quand on veut moins de lumière; on rabat la joie quand on empêche autrui de se divertir. En vieux-français, on parlait autrefois de ‘rabattement’, terme disparu à l’époque moderne au profit du même mot contracté en ‘rabais’, c’est à dire ce qui diminue les prix, lors des périodes de soldes par exemple. Et çà, pour le coup, ça n’est jamais rabat-joie!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>