Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

série bizarre: M. Vandale

Vandale

Avec ce nom, entendu -et pratiqué- lors de quelques visites de politiques dans les allées du Salon de l’Aigrie Culture, difficile d’échapper à un oeil inquisiteur…SI vous vous appelez Vandale, au mieux votre interlocuteur aura quelques notions d’histoire, et pensera à ces tribus barbares homonymes du 1er siècle avant JC. Pour le reste, vous aurez intérêt à vous tenir à carreau, car, en français, le terme évoque directement le verbe vandaliser. Or, il y a bien un rapport entre ces deux derniers mots, mais pas avec le nom propre.

Les Vandales, c’est effectivement cette tribu scandinave installée sur les bords de la Mer Baltique, et qui vont, entre les IIIè et Vè siècles, partir du nord de la Germanie (Allemagne), pour conquérir la Gaule, une grande partie de l’Espagne, les îles de la Méditerranée et l’Afrique du Nord, excusez du peu. Pas étonnant qu’ils aient laissé, comme leurs collègues Goths, Wisigoths et autres Ostrogoths, quelques traces cuisantes dans la mémoire des copains d’Astérix.

A l’époque, les batailles n’avaient rien de virtuel, et les (H)uns ne valaient pas mieux que les autres, voilà pourquoi l’adjectif ‘vandale’ évoque aujourd’hui pour nous des…hooligans, des gens qui commettent des saccages et dégradations diverses. Et si le sens du mot s’est transformé au XVIIIè siècle, c’est la faute à…Voltaire, qui lui donne pour la première fois une connotation péjorative, reprise illico (enfin, quelques décennies plus tard) par le fameux Abbé Grégoire, prêtre catholique et néanmoins grande figure de la Révolution, l’un des premiers à réclamer…le suffrage universel; mais on peut ne pas renoncer à certains principes pour autant. Voilà l’histoire des ‘vilains’ vandales.

Notre patronyme Vandale, lui, n’a aucun rapport avec les barbares d’Oslo, même s’il a pris racine, lui aussi, dans le Nord…Pas-de-Calais, région qui fut pendant longtemps sous influence linguistique flamande. En foi de quoi, il faut comprendre le mot ‘à la belge’, sous la forme Van Daal (ou Van Daele); on a alors une préposition (van=de) et un nom commun (daele=la vallée), ce qui fait de ce surnom un toponyme, un nom de lieu.

Comme les Vallet, Valette, Vallon ou Duval ‘français’, les Vandale sont donc tout simplement des gens originaires d’une vallée, même si entre Ostende et Berck-Plage, on se demande un peu entre quelles ‘montagnes’ on pourrait les trouver…et rien n’indique que ces Vandale-ci aient eu envie de détériorer quoi que ce soit. En tous cas étymologiquement!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de série bizarre: M. Vandale

  1. Bonjour Dominique,
    Je peux ajouter Valls, de la vallée en catalan, un coïncidence.
    Cdt
    E.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>