Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Série bizarre: Troudu

Troudu

Avant-propos
C’est le surnom qu’ont choisi de donner ce jour plusieurs humoristes dans leur revue de presse, tentant de nommer ainsi des gens innommables. Malheureusement (pour eux) et au contraire pour nos concitoyens qui portent ce nom, le sens n’est pas du tout celui qu’on attend…

Le patronyme a l’air d’être incomplet, et pourtant il n’y a rien à rajouter, même si la malice populaire s’ingénie à laisser la voix en suspens, histoire de bien profiter de l’infortune de son porteur. Car, autant la sonorité est dévastatrice, autant l’étymologie est loin de tout détail scabreux; d’ailleurs, Troudu ou Trouduc (çà existe!) semblent être des exagérations locales, car le mot de base est Troude (ou Troudet…bon, je me demande si, oralement, çà arrange les choses).

Troude est une forme contractée de Thouroude, que l’on rencontre aussi sous la forme Théroude en Normandie. Origine géographique: la Germanie (avec probable exportation par la mer via les Vikings), avec deux racines simples: thor + waldan. ‘Thor’ (ou thour, inversé en throu en vieux-français) signifie géant, et fait probable allusion au dieu Thor, auquel sera dédié un jour de la semaine (anglo)saxonne, un jour de Thor (Thor’s day) devenu Thursday.! (jeudi ça comme ça)

La seconde partie du mot (waldan) est un ancien verbe qui signifie gouverner. Après contraction et avatars linguistiques divers, ne reste plus que le ‘-dan’, puis -de final, dans la version francisée. Les Troudu ont donc peut-être pour ancêtre un géant barraqué à la tête d’une armée, auquel il ne fallait probablement pas lancer la première injure venue.

Moins pénalisés mais parfois tout autant gênés sont les Letrou (surtout s’ils ont une réputation de grands buveurs), qui n’ont pourtant d’autre tare que d’être nés dans un endroit qui portait déjà ce nom, principalement dans le Bas-Rhin, le Nord ou l’Essonne, et caractérisé par un fossé, parfois par une vallée encaissée; dans ce cas, c’est le lieu qui a donné naissance au nom (d’où les Dutrou(x) belges, qu’on mettrait parfois au trou).

La réputation du trou est pourtant insondable: il y a les trous d’air (des avions), les trous de mémoire (des comédiens), ceux qui se retrouvent au trou (à l’armée), le pire étant peut-être ceux qui ont «des trous d’air dans le cigare», comme disent les enquêteurs de police aux suspects qui semblent avoir des lacunes dans la mémoire au sujet de leur alibi!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>