Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Série bizarre: 1/ Trouillard

Trouillard

Disons-le tout net: les Trouillard n’ont pas froid aux yeux, même si ce terme populaire ne suscite que la honte de celui à qui il s’adresse. D’une part à cause de ce suffixe ‘-ard’, qui, comme d’habitude, donne un sens péjoratif (cf.connard, jobard, ringard); d’autre part à cause de la trouille, dont on a bien raison de se méfier…

Car avoir la trouille, ce n’est pas simplement avoir peur (de nos jours, on dit même plutôt «j’ai la trouille» pour plaisanter), mais très précisément avoir…la diarrhée (ou la colique), ce qui suppose, comme on le comprenait au 15è siècle, une frayeur suffisamment forte pour vous mettre la peur…au ventre! Ce qui ne saurait concerner les patrouillards, qui ont intérêt à ne pas craindre les attaques; même si, forcément, on suppose qu’ils ne sont pas trouillards, leur nom en fait vient de la patouille, la boue dans laquelle le chef les envoie se dé-patouiller en mission, tout se tient!

Mais revenons à nos Trouillard,qui sont en réalité des Troilliard, d’où l’équivoque. Le verbe d’ancien-français ‘troillier’ signifiait ruser, tromper quelqu’un, le mystifier. Bref, exactement l’inverse, car les Trouillard n’ont peur de rien, surtout pas de duper leurs contemporains (et même leurs descendants qui lisent ce livre, la preuve!). D’un point de vue géographique, c’est dans la région angevine que le terme a fait souche le plus souvent, parallèlement à d’autres Trouillard bourguignons, dont l’étymologie est néanmoins… totalement différente: dans cette région, quand on ‘trouillait’, c’était pour fouler le raisin dans un pressoir (on ne se refait pas), tradition et mot que l’on retrouve un peu plus au sud dans la vallée du Rhône pour écraser cette fois des…olives (on a les grands crus que l’on peut).

Il n’empêche que le raisonnement est le même, et que, dans tous les cas, on est loin d’une histoire de peur, à part celle de s’y perdre un peu, entre des Trouillard qui cherchent à vous ensorceler et d’autres qui patouillent dans la cuve. Fin.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>