Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Syriza, Suritza…

Syriza

Jour de gloire à Athènes pour le parti de la  »Coalition de la Gauche Radicale », autrement dit Syriza, que la majorité des médias français prononce (correctement!) comme ‘Suritza’, qui est la transcription phonétique la plus proche du mot initial. Mais savez-vous exactement à quoi renvoie le nom de cette formation politique? Quand on dit Parti Socialiste, c’est facile; Parti Communiste également; mais UMP, vous êtes sûr du sigle? Alors, petite chronique rapide sur le mouvement grec…

Première découverte: Syriza ne représente pas un nom commun particulier (comme ‘Europe Ecologie’ ou ‘Front National’, par exemple) et n’a donc aucune signification en tant que tel. Il s’agit d’un acronyme, un mot formé par la juxtaposition de plusieurs lettres ou syllabes initiales, en l’occurrence ‘coalition, gauche, radicale’, soit, en v.o, ‘SYnaspismos RHIzospastikiZ Aristeras’, ce qui nous fait «su-ri…z-a», en récupérant au passage le Z final du deuxième mot. Comme quoi, d’un point de vue strictement technique, SU-RI-Z-A fonctionnerait plutôt sur le même principe que…MO-DEM (MOuvement Democrate), le parallèle s’arrêtant évidemment là.

Seconde précision: on dit indifféremment Syriza ou Suriza, puisque ‘y’ et ‘u’ représentent en fait la même lettre, occasion de rappeler ici que la tradition académique française colporte depuis des décennies dans l’Education Nationale l’erreur du ‘i grec’, qui est en fait à l’origine un…U, et rien d’autre (*). Exemples: les mots ‘Ugeia’ (la propreté), ‘Uper’ (au-dessus), ou ‘Udra’ (l’eau), en raison de la force -théorique- de l’aspiration de la première lettre, ont été notés ‘h-u’ en prolongeant la queue du u pour différencier le son, ce qui nous a bien donné en français, respectivement ‘hygiène’, ‘hyper’ ou ‘hydrique’. Puis, on a progressivement oublié de marquer l’aspiration, d’où la prononciation (et l’erreur) actuelle.

Cela étant, si l’on y regarde de plus près cette ‘Coalition de Gauche’ est une traduction très ‘light’, car son étymologie est bien plus radicale qu’il n’y paraît; en effet, à l’origine, le premier mot de l’expression grecque décrit très précisément la ‘marche de guerriers qui s’avancent en formation serrée, les boucliers tenus l’un contre l’autre’. Le second terme suppose que le mouvement vient des forces vives et qu’il est ‘bien enraciné’, et enfin (forcément) ancré ‘à gauche’. Ce qui nous donne une petite connotation ‘Debout, les damnés de la Terre’ qui ne manquera pas de faire plaisir à Jean-Luc (Mélenchon).

Mais la surize sur le gâteau, c’est que, dans sa langue maternelle, Syriza fait jeu de mots avec un verbe courant, que les opposants de ce parti ne se privent pas d’utiliser: il s’agit du verbe ‘suritzein’ qui veut dire ‘jouer de la flûte’. Le mot vient de la racine qui évoque un roseau creusé, puis logiquement une flûte, le plus souvent celle du dieu Pan, qui poursuivait de ses assiduités la nymphe…Syrinx (ou Surinx, même origine). Inutile de vous dire que certains avaient assuré ne voir que du vent dans ‘Syriza’; en français, on dirait même que c’est ‘du pipeau’. Sauf aujourd’hui, sans aucun doute!

(*) A l’école communale, votre grand-père ou arrière grand-père se faisait taper sur les doigts s’il prononçait ‘i’ à la place de ‘u’ grec!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

2 commentaires au sujet de Syriza, Suritza…

  1. Merci pour ces explications !

  2. Excellent article, merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>