Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Taxis (de la Marne)

taxis

C’est la teuf aux teuf-teufs, autrement dit le centième anniversaire des célèbres ‘Taxis’ partis sur le front (préparez-vous, il y en a encore pour quatre ans, et je ne vous parle pas des commémorations de 2018!). Ce petit mot si banal (enfin, pas à deux heures du matin les soirs où il pleut) a une origine…originale, à laquelle vous n’aviez peut-être pas pensé auparavant. Allez, comme d’habitude, prenez quelques secondes pour réfléchir avant de cliquer sur ‘suite’. Vous avez trouvé? Non? Alors j’offre l’explication, comme disait le maréchal.

Outre le fait que ces tacots (pardon, taxis) sont ceux ‘de Paris’ et non ‘de la Marne’, vous savez sans doute que cette réquisition automobile par l’armée française était davantage une opération de ‘comm’ (réussie) qu’une offensive militaire (ratée), mais ceci est une autre histoire (comme si on demandait à tous les Vélib de France de monter à l’assaut au Mali). En réalité, le ‘taxi’ ne désigne pas -tout de suite- la voiture mais…son compteur; c’est l’une des formes de ce que l’on appelle une ‘métonymie’, le changement d’un mot pour un autre quand il y a un rapport direct (et logique) entre les deux. Exemple: quand Paris et Berlin se rencontrent au sommet, ou que Monaco bat Bordeaux (hypothèse), il n’est évidemment pas question des villes en tant que telles mais des personnes qui les représentent, chefs d’Etat ou joueurs de football concernés.

De la même façon, ici, le ‘taxi’ permet de désigner le ‘tout pour la partie’ (ou l’inverse), autrement dit le véhicule qui a à son bord un taxi…mètre, comme on disait autrefois. Et justement, le détail a son importance, puisque c’est en 1906 qu’apparait pour la première fois à bord un petit boitier appelé alors ‘taxamètre’, afin de comptabiliser le temps et la distance passés dans l’auto à peine encore mobile (50 km/h maxi, dans le sens Arc-de-Triomphe > Concorde, sinon c’est 30). Conclusion: le ‘taxi/taxa’ a un rapport avec la taxe à payer par le client (ou le taux, en langage savant, même origine), et je ne vous parle pas des suppléments bagages ou animaux…Quelques années plus tard, et avec le même préfixe (c’est le cas de le dire) on inventera également le taxiphone, le téléphone qu’il faut alimenter en rajoutant des pièces dans le compteur.

Voilà qui nous écarte de quelques frissons étymologiques toujours très fantasmatiques qui voudraient faire venir le ‘taxi’ de l’adjectif grec qui est ‘tachus’, qui signifie rapide, vite (même racine -réelle, cette fois- pour votre ‘tachy-cardie’, le coeur qui bat sur un rythme rapide); moi, de taxi rapide, je n’en connais que dans les films de Luc Besson, avec les conséquences que vous savez. A oublier…Tant qu’on est dans les approximations, signalons qu’un taxidermiste n’est pas un chauffeur reconverti dans l’empaillage d’animaux. D’abord parce que ce ‘taxi’-là a un siècle d’avance (1806) sur celui de la Marne, et qu’il vient d’un verbe homonyme, également grec, qui signifie arranger, ordonner, mettre en conformité quelque chose. C’est ce qui a donné le métier de celui qui ‘arrange la peau’ (pour qu’elle soit la plus réaliste possible), le taxi-dermiste.

On ne peut pas terminer sans éloigner le ‘tacot’ du taxi (cf.plus haut); l’un n’est pas l’argot de l’autre. Le tacot a sa propre étymologie, qui est…inconnue, ou en tout cas supposée comme étant une onomatopée, un bruit que l’on a transformé en sonorité puis en mot. Là encore, surprise: le tacot date de la fin du 18è siècle (!), à l’époque des tisserands, dont le métier faisait ‘tac’ en fin de ligne; plus tard, et pour les mêmes raisons, on baptisera de tacot une locomotive (poussive) sur une ligne de montagne, dont les essieux font claquer chaque segment de rail. Et enfin, à l’époque des…taxis, le tacot deviendra le claquement de la manivelle qui fait démarrer le moteur. Ce qui explique sans doute qu’il n’y a plus de tacots à notre époque. Sauf étymologiquement bien sûr.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>