Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Trump (Donald)

Trump titre

Il y a un détail qui ne trompe pas, c’est cette bestiole poilue collée sur son crâne, dont la clarté et la brillance ne peuvent pas s’oublier (sauf par lui, visiblement). Le pétaradant et néanmoins milliardaire blondinet fait donc partie du grand cirque des ‘caucus’ (1), contre-la-montre préliminaire et éliminatoire à la grande course à la Maison Blanche. Vous connaissez forcément son nom, mais vous êtes-vous jamais demandé le sens du mot? C’est celui d’un homme qui…trompe énormément (normal, c’est l’emblème des Républicains -américains-)!

Donald John Trump, petit-fils de l’immigré d’origine…allemande Friedrich Drumpf, porte un nom à la fois très équivoque (il peut avoir plusieurs sens) et très signifiant (chaque sens est plutôt surprenant). Si l’on s’en tient à la provenance germanique, papy a quitté sa Rhénanie-Palatinat (pas loin de l’autre côté de la frontière avec Strasbourg) pour tenter sa chance aux ‘States’; on est juste au tournant du vingtième siècle, et, sur la route de l’Or, le brave homme s’occupe de restaurants qualifiés de ‘décadents’ et gère quelques maisons closes dans le Klondyke (ça ne s’invente pas, mais vous ne trouverez pas ça sur la bio officielle éditée par le Parti Républicain)!

En bon néo-américain, Fiedrich devient Fréderick, et Drumpf disparaît au profit d’un Trump moins connoté. Or, que gagne-t-il au change? Peut-être un toponyme (d’après l’allemand ‘drum’, qui peut évoquer la ligne de crête d’une montagne) ou un…borborygme exprimant un grondement (de l’orage), peut-être encore un grognement (no comment)…Pour le reste, après avoir échappé -sait on jamais?- au ‘tramp’ qui qualifie un cheminot, voire un vagabond (clochard), ce ‘trump’-ci est le plus souvent un sobriquet!

Dans les différentes nomenclatures des noms propres, la désignation par une partie du corps ou un détail caractéristiques est fréquente. Ici, à côté des Bigfoot (grands-pieds), des Thickett (pour thick head, grosse-tête) ou des…Gore (les sanguins, comme Albert dit Al, le clintonien), on trouve donc des Trump, autrement dit des gens qui ont une ‘grande trompe’ (vous en pensez ce que vous voulez, mais c’est souvent une allégorie du…nez).

A défaut de trompe, on peut toujours abattre une autre carte, soit, aussi bien en anglais qu’en allemand, un trump(f), la carte atout d’un jeu, ou bien l’argument ou le détail qui vous garantira la réussite d’une initiative ou d’une entreprise. Bon augure sans doute pour accéder à la magistrature suprême, surtout si l’on y ajoute ce prénom de canard, Donald: là encore, bataille de spécialistes (plus quelques rumeurs contestables)…

Le pire est d’en faire un dérivé du…latin ‘donatus’ (donné, comme dans Dieudonné) ou même de ‘de-Noël (de nada!), alors qu’on sait que ce Donald est typiquement écossais (disons gaëlique ou plus largement celte), d’après le terme ‘domnhail’ que les plus impérialistes traduisent par ‘le maitre du monde (ça promet) ou ‘un puissant gouverneur’ (pas mieux)! Résultat des courses dans quelques semaines, y compris étymologiquement…

(1) tapez ce mot dans le champ de rechercher pour retrouver sa signification, chronique des précédentes élections en 2012…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de Trump (Donald)

  1. Bonjour Dominique, la trompe c’est parfait pour un Républicain, parti dont l’emblème est l’éléphant
    Cdt
    E.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>