Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Varta (les piles)

Varta

Histoire des Marques, encore et toujours…A l’occasion des Fêtes de Noël, vous avez peut-être vécu ce moment d’angoisse déconcertant, lorsque vous vous apercevez que le jouet que vous venez d’offrir n’est pas livré avec ses piles. Dès le lendemain, vous avez couru acheter des ‘Varta’ (pas des Valda) chez l’épicier du coin qui avait bien voulu rester ouvert ce matin-là. Varta, une marque dont le nom est devenu tellement familier que vous ne vous êtes sans doute jamais demandé ce qu’il pouvait bien signifier. Alors, autant vous mettre au courant…

De quelle origine géographique est le mot? Cà ressemble à de l’italien, non? Pas du tout: l’histoire commence en 1887, à Hagen, petite ville allemande située dans la région de Rhénanie-du-Nord, à l’Est de l’Allemagne. Nous sommes donc en pleine zone industrielle de la Rühr, important région d’invention et de production pour appareils de toutes sortes, dont certains auront besoin à un moment donné ‘d’énergie en bouteille’, autrement dit d’accumulateurs. Cela tombe bien, un certain Adolph Müller prend un associé et crée la société «Büsche et Müller», dont le but est la vente, le chargement et la réparation d’accumulateurs transportables. C’est un peu long, mais, vous allez voir, on fait pas plus précis comme définition. Inutile de dire qu’à cette époque ce secteur n’est pas des plus faciles à lancer, pas plus que de faire rouler une voiture sur batteries pendant 300 kms au début du 21è siècle, ou de faire voler un avion autour du monde avec des panneaux solaires: on y arrive, mais c’est pas encore loin d’être adaptable à tous les modèles.

Heureusement, dans les années 1950, les accumulateurs transportables deviennent de plus en plus légers, et surtout très utilisés par le grand-public, qui doit faire marcher une quantité de nouveaux appareils ménagers ou de loisir, et ce, grâce à des avancées technologiques qui combinent l’utilisation de nouveaux métaux. C’est à cette époque que les accumulateurs deviennent alors des batteries, ou, plus simple encore, ce qu’on appelle en France des ‘piles’, ainsi appelée puisque son inventeur, Alessandro…Volta*(pas Varta, ni Valda), a justement eu l’idée d’empiler dans un tube de petits disques de métal complémentaires pour obtenir une réaction électrique. Bref, grâce à l’explosion (si j’ose dire) de la pile, la société allemande adopte tout simplement comme nom le sigle de la phrase qui définit son activité, à savoir la «vente, chargement, et réparation d’accumulateurs transportables». Soit, en version originale: «Vertrieb Aufladung Reparatur Transportabler Accumulatoren», la V.A.R.T.A.

Et, pour bien symboliser le stockage de l’énergie , on va créer un logo triangulaire, dont la couleur du soleil évoquera l’accumulation de l’électricité, dont la pointe en V comme Varta sera orientée vers le bas pour bien faire entrer le tout dans la boite. Varta n’a donc rien à voir avec une marque italienne, et encore moins avec un mot d’Europe centrale, même si on trouve dans ces régions le patronyme Vartan (comme Sylvie), diminutif de Vartanian, nom de baptême arménien ‘d’origine inconnue’…Par contre, puisqu’on parle de noms de famille, il est assez amusant de constater que le créateur de Varta, notre brave Mr Müller, porte en fait le nom allemand du…meunier. Si ça se trouve, on est peut-être passé à côté des débuts de l’industrie éolienne! En tout cas, étymologiquement.

(*) D’où les piles ‘volta-ïques’. Par contre, Volta n’a jamais mis les pieds au Burkina-Fasso, ex-’Haute-Volta’, d’après le nom du fleuve qui traverse cette partie de l’Afrique, et qui, dans sa partie…Haute, présentait de nombreux remous (des voltes) d’où le nom. Un peu comme la Gironde (et les tourbillons de la Garonne et de la Dordogne qui ‘girent’, qui tournent)…Il n’empêche, jusqu’au changement de nom de ce pays, on appelait bien les habitants les ‘Voltaïques’, qu’ils soient passionnés de photo ou non.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de Varta (les piles)

  1. vos: piles rechargeables peuvent elles alimenter un appareil photo . A savoir :
    sont proscrites :les piles au manganèse,piles au nickel, piles au lithium,
    Piles Ni-Cd . Aucune indication sur le blister .Merci de votre réponse au plus vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>