Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

confiance

Semaine de la bonté parlementaire pour un vote de ‘confiance’, dont il est intéressant de chercher les méandres de l’évolution étymologique. En l’an de grâce 1580 avant JCC (Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti Socialiste pour ceux qui sont loin de France), le sens du mot est très fort (et concret) puisqu’on entend par ‘confiance’ la qualité principale de celui qui accompagne un chevalier, un véritable ‘homme de confiance’, non pas pour aller chercher l’argent au coffre avec le code mais pour garantir sa sécurité et lui assurer un dévouement total. Dans le futur, le cheVALL(s)ier Manuel pourra-t-il compter sur ses collègues de l’Assemblée pour bouter les infidèles (ceux en qui on ne peut pas avoir confiance) hors de l’hémicycle?

VicFezensac

Pas sorcier de deviner que, dans le nom de cette commune du Gers, on a affaire à deux mots, soudés par un trait d’union, qui, comme son nom l’indique…Pour expliquer l’étymologie de Vic-Fezensac, il faut d’abord parler