Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Lalanne

Devinez qui se présente aux élections législatives à Evry (Essonne, région parisienne) contre….Manuel Valls (et accessoirement, Dieudonné)? L’immortel interprète de « On se retrouvera’ -sic- qui, lui aussi, se sentirait bien investir l’Assemblée Nationale comme « Maison du bonheur ». Un chroniqueur de radio matutinale plaisantait aujourd’hui avec ce patronyme qui, selon lui, devait avoir un rapport avec…l’âne (et, probablement dans son esprit, avec « Lalaland », le film?!). Evidemment, rien de tout ça, mais vous allez pouvoir vous rassurer en (re)lisant la chronique de janvier 2016 sur…Mme Hanus (taper ce nom), dans la série des noms bizarres. Car, tout près -si j’ose dire- il y a les Lanusse et les Lalanne justement! Bonne lecture

Collomb

Cas rare dans l’histoire des communes: à douze ans d’intervalle, la ville de Lyon a vu se succéder à la mairie deux Collomb, un Francisque, forme médiévale de Francis (jusqu’en 1989), et le nouveau ministre de l’Intérieur Gérard (depuis 2001), fils de Marc Collomb et de Marcelle Cuissard (aïe). On trouve même parfois l’orthographe Collomp, l’un et l’autre avec deux L (c’est mieux, pour ce qui va suivre), mais aussi simplement Colom, Colon (!), Coulom et Colomb; il va donc, forcément, être aussi question d’un certain Christophe…

Hulot 3

Par trois fois, il résista au chant des sirènes ministérielles, mais à l’aube du quatrième gouvernement, il accepta; c’est l’histoire d’un chouette type, un animateur de télévision sympathique et planant (ou plongeant, selon les émissions), qui s’est enfin lancé dans la politique, au risque d’en voir des vert(e)s et des pas mûr(e)s. Il n’empêche, le nom est intéressant, d’une part pour son étymon (le mot initial) tout autant que pour la famille de mots ou les dérivés auxquels il a donné naissance.

Goulzrd

Pour sa première sortie auprès des soldats en mission au Mali, je ne sais pas si la nouvelle ministre des Armées (oui, le genre est devenu ambivalent) s’en est mis plein la gueule au mess des officiers, mais ce qui est sûr, c’est que cette femme saura probablement faire entendre sa voix, et pas qu’un peu si l’on en croit l’un des -nombreux- sens de son nom, ou plus exactement de celui de son ancêtre, et plus précisément encore de celui de son Guillaume de mari.

Kohler

Aucune incertitude en ce qui concerne le patronyme du nouveau Premier Ministre, Edouard Philippe: vous avez tous vu ou lu dans un éphéméride que ce ‘prénom’ est, logiquement, un ancien surnom, celui de l’homme ‘qui aime les chevaux’. Phile, du verbe grec aimer, comme le philatéliste, celui qui est amateur (phile) d’un affranchissement de taxe (atéliste); ou comme hydrophile, caractéristique du coton qui aime (absorbe) le liquide (hydro, l’eau)…Par contre, le Secrétaire Général de l’Elysée (« l’inconnu » qui donne la liste des nommés au gouvernement) n’est pas homme à monter sur ses (grands) chevaux, comme se le sont demandé quelques commentateurs qui croyaient avoir entendu -ou avoir affaire à un homophone de- ‘colère’…