Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Beulin titre

Plusieurs jours après sa disparition brutale, feu le président du principal syndicat professionnel agricole suscite encore hommages et reconnaissance, ainsi que quelques questions sur l’origine de son nom, spontanément orthographié Belin dans un certain nombre d’articles de presse, alors qu’il s’écrit comme ci-dessus. On peut comprendre l’équivoque, d’un point de vue sonore, d’autant qu’on ne fait plus guère (c’est-à-dire jamais) la distinction entre la prononciation be-lin ou ‘beueulin’, comme c’était le cas au(x) siècle(s) précédent(s). Peu importe, puisqu’en étymologie, c’est la phonétique qui compte…Eh bien, pour une fois, pas du tout!

Giudicelli

Communiqué de presse: «…Ses adversaires l’accusent d’autoritarisme, ses partisans louent sa force de caractère et de travail. Bernard Giudicelli a été élu samedi 18 février à Paris président de la Fédération française de tennis (FFT). Surnommé «Le Corse» en raison de ses origines, le nouveau président succède à Jean Gachassin à la tête d’une instance plombée par une guerre intestine, des déboires judiciaires et de mauvais résultats» (fin de citation). Et tout est dit, ou presque: l’homme devrait mettre un peu d’ordre dans les affaires, au moins étymo…logiquement.

Mermoz titre

Sport, le retour…Où l’on reparle de Mermoz, pas Jean, le héros de l’Aéropostale française disparu en mer en 1936 (mais, pour ce qui nous intéresse, l’étymologie est évidemment la même que) Maxime, international de rugby dont la presse sportive suit les nombreux ‘déménagements’ d’une équipe (et d’un pays) à l’autre. Quoi qu’il en soit, le patronyme est de toutes façons déjà célèbre dans nos rues, places, lycées, etc. Avant de commencer, avez-vous une petite idée? Si, si, une ‘petite’ idée…

Californie 2

Un de mes maitres (en journalisme) disait: «Quand tu n’as rien à dire, parle de la météo, c’est ce qui intéresse le plus les gens » (1). Partant du principe que nous avons quelques heures de répit avant de nouvelles révélations diverses, j’ai choisi de faire barrage à la politique en mettant un coup de projecteur sur la…Californie, le pays qui est aujourd’hui le décor d’une réalité catastrophique à cause d’une fissure dans une retenue d’eau qui menace de noyer la vallée, alors qu’il y a quelques semaines c’était le théâtre de gigantesques incendies ‘caniculaires’…

Raffarin titre

La dernière  »raffarinade », surnom affectueux autrefois donné aux saillies plus ou moins volontairement humoristiques du sénateur de la Vienne, est en train de devenir moins drôle aux yeux de la presse et de journalistes qu’il a fait copieusement huer et siffler lors d’un meeting de François Fillion au Futuroscope. A l’aise sur  »ses terres » (*) poitevines, le rondouillard ex-Premier Ministre n’a pas manqué d’ironiser sur la présence (inhabituelle, inutile?) de «nombreux» correspondants de presse sans doute davantage attirés par le  »Pénélopegate » que par la relance de la campagne du champion de la droite. Or, une fois de plus, c’est dans l’étymologie de son nom que se cache l’ironie ultime de l’histoire…