Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

StAffrique

Belle histoire que cette ville du département de l’Aveyron, région Midi-Pyrénées, pour l’une des sites de notre pays qui pose le plus de questions à un certain nombres de touristes, français ou étrangers…Car, fait assez exceptionnel, cette ville qui s’appelle Saint-Affrique n’a d’une part aucun rapport avec…l’Afrique, ni, plus fort encore, aucun rapport avec un saint. Petite enquête étymologique…

Cardoze

Je ne vais rien vous cacher: j’avais envie de vous parler du nom « Mentor », lâché l’autre semaine par notre premier Ministre et donc devenu, du jour au lendemain, l’objet de toutes les attentions, mais l’idée m’a été soufflée sous le nez par un certain Michel Cardoze, l’homme qui épingle de sa plume et de ses moustaches l’actualité politique sur Sud Radio…Je me suis donc dit que j’allais me « venger », et j’ai donc choisi de vous parler ce matin d’un nom « bien du Sud », les Cardoze!

AlliotMarie

L’homme de la semaine est une femme, ex-ministre de la Défense, ex-ministre de l’Intérieur, actuellement ministre de la Justice (…et des Libertés!)*, seule femme politique (et même « homme-politique » à enchainer trois mandats ministériels de ce niveau, Michèle Alliot-Marie, une femme à deux noms, puisque son patronyme « d’usage » est formé de deux noms distincts: celui de son papa, Bernard Marie, ex-maire de Biarritz, et celui de son ex-mari, Michel Alliot. Petite analyse étymologie sur cette femme à deux-têtes.

Montauban

Après avoir parlé de Montpellier, voici donc Montauban, dont le nom se décompose, comme son « voisin », en deux racines: Mont-Auban. Et, comme Mont-pellier (voir ce nom), la première partie vient également du latin « mons » qui signifie la colline. C’est d’ailleurs assez important, en l’occurrence, de dire colline et non pas mont, et nous allons voir pourquoi.

Freche

Evidemment, rien à voir avec l’adjectif homonyme « fraiche », et donc aucune idée de fraicheur dans le nom de Georges. D’ailleurs, au passage, l’adjectif français « fraiche » n’a pas de rapport non plus avec le « froid » latin (frigidus), mais avec un terme d’un ancien dialecte gaulois qui s’appelle le francique, et dans lequel « fresch » s’appliquait essentiellement à la fraicheur du…temps, de la météo!