Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Chanel (Coco)

Chanel 2

L’actualité étant ce qu’elle est (et pas très souriante pour l’instant), tout est bon pour «faire diversion», c’est même pour cela qu’on l’appelle le fait-divers. Il n’y a pas que les Tabac-Journaux de banlieue qui se font cambrioler: la mésaventure est arrivée aujourd’hui au très chic (et élyséen) magasin (pardon, la boutique) de la marque de luxe. Petit rappel étymologique (pour ceux qui n’étaient pas là en 2011) sur le nom de celle qui restera la référence du bon goût français en matière de mode. Profitons-en, de notre côté, pour mener l’enquête…linguistique.

On sait que mademoiselle Chanel se prénommait Gabrielle, et que Coco n’était qu’un surnom, mais on sait moins que son (autre) prénom était…Bonheur. Gabrielle-Bonheur, quel rêve, surtout pour une petite fille orpheline de mère qui fera tout pour éviter de rester une «cousette», n’hésitant pas à ‘fréquenter’ comme on disait à l’époque des soldats (enfin, surtout les officiers) pour se faire remarquer. L’anecdote pourrait n’avoir aucun intérêt pour cette chronique, sauf que c’est en se produisant sur des scènes de music-hall qu’elle hérita de son pseudo: d’abord figurante muette mais pas transparente sauf dans ses costumes, elle pousse la chansonnette avec un refrain à textes de l’époque (1908) qui s’appelle «Qui qu’a vu Coco dans l’Trocadéro?» (je vous avais prévenus). Et voilà comment on écope d’un surnom.

Quant au patronyme Chanel, il peut avoir deux origines, l’une assez rare et anecdotique, l’autre plus répandue et donc probable.

Le premier Chanel peut être un dérivé du mot latin «canna», qui désigne non pas une canne (trop fastoche) mais une petite amphore, pour ne pas dire une cruche (no comment). En fait, cette racine a le plus souvent donné des formes comme Chané, Chanet, ou encore Chanez (dans le Nord) et Chanaz (en Savoie). Dans ce cas, le Chanel serait le surnom du fabricant de petites cruches, tout simplement.

La seconde version est plus fréquente et met Chanel en relation avec Chenel (1) ou Chenal, dont il n’y a qu’à enlever la majuscule pour trouver l’origine, un…chenal, autrement dit un canal. Le Chenal, ou le Chanel (par un jeu de ‘métathèse’, d’inversion des voyelles tout à fait classique en fonction de la région), c’est le surnom du gars qui habite près d’un canal ou d’un chenal. Canal est la version en langue d’oc (le sud, pour schématiser); chenal est la version en langue d’oïl (le nord). Le patronyme a probablement une souche dans le centre de la France (époque capétiens, à tout le moins!), à savoir entre l’Ain et la Haute-Loire actuels.

D’autres variantes font partie de la même famille, comme les Chanalet (le petit canal), ou encore, après ‘vocalisation’ du ‘L’ final en ‘U’ -exactement comme cheval devient chevau-x, les Chanau, Chanaud, Chanaut, ou Chanaux; la dernière consonne étant toujours muette, le sens ne varie pas et le mot est strictement de même racine. On peut même aller jusqu’à l’orthographe Chanot, comme le parc marseillais éponyme dans le quartier du Prado, en mémoire de Jean-Baptiste Chanot, maire de la ville exactement à l’époque de Coco, entre 1904 et 1914.

Finalement, si l’on en croit quelques rumeurs persistantes sur de possibles et réguliers rapprochements intimes avec des uniformes militaires pendant la Guerre, notre Mata-Hari du pied de poule n’aura fait qu’illustrer le sens littéral de son nom: s’appeler Chanel et être le…canal d’information(s) stratégiques, quoi de plus logique? En tous cas, étymologiquement!

(1) Ce Chenel-là n’a rien à voir avec le (Bordeau)-Chesnel, dont le ‘s’ central, une fois devenu accent circonflexe, montre bien qu’il s’agit d’une forme ancienne de ‘chêne’, tout comme pour les Chesnais (Patrick), Chesnaie, Chesnier (ou Chénier -André), et même les Chesnoy. Dernière pirouette: quand vous faites un nom composé avec certaines de ces versions, vous obtenez les « De la Chesnaie », ou des Duchesnois, autrement dit les…Duquesnoy. Il n’y a pas de hasard: ceux-là étaient bien des ‘glands’.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>