Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Frachon (Irène)

Frachon

Elle restera l’une des premières ‘lanceuses d’alerte’ dans le domaine de la Santé: la pneumologue du CHU de Brest se bat depuis des années pour faire reconnaître la responsabilité d’un laboratoire français dans le décès de centaines de patients traités par le médicament ‘Mediator’. Désormais adaptée sur grand écran, son histoire remet régulièrement à la Une un nom à la sonorité équivoque et pourtant unique.

En effet, il existe une famille linguistique assez importante (les Frachou, Frichou, Fraichou, Fréchou ou même carrément…Fraiche) qui a fait souche (c’est le cas de le dire puisqu’il s’agit d’un arbre) dans le sud de la France, essentiellement à l’origine sur les contreforts des Pyrénées. Il s’agit d’un toponyme, un nom de lieu caractérisé par une végétation locale abondante en ‘freiche’, rien à voir avec la fraicheur et encore moins avec de la friche mais avec le mot latin ‘fraxinus’ qui désigne le hêtre.

Tout comme, dans d’autres endroits, ce sont des châtaigniers, des peupliers ou autres chênes qui ont pu donner leur nom à un propriétaire ou à des habitants, une ou des forêts de frênes ont pu servir à ‘étiqueter’ des gens en rapport avec l’essence en question…Plus au nord (de la Loire), en zone d’influence de langue d’oïl, le ‘x’ originel de ‘fraxinus’ va être affaibli puis assourdi en ‘g’, ce qui nous donne comme équivalents locaux les Fraigne, Fragne, Fragneau (ou -aud) ou Fragnol.

Eh bien, malgré tout ça, rien à voir avec notre Irène qui est en fait une femme du Sud, au moins étymologiquement; en effet, la forme (quasi-unique) ‘frache’ vient d’un terme occitan qui évoque une cassure ou une coupure de grande dimension. Pas question donc de ‘fracture’ (de membre) ou de coup de scalpel dans la chair, mais de ‘rupture géographique’, autrement dit une crevasse, une falaise, un effondrement de terrain, bref, tout ce qui peut aller vers l’idée de crevasse, là encore caractéristique d’un relief très particulier de la zone d’origine des ancêtres.

Très logiquement, il y a autour de Frache quelques dérivés, essentiellement des diminutifs (soit le surnom des descendants de ce nom, soit des habitants d’une région de ‘petites’ crevasses), ce qui nous donnera les Frachet, Frachette, Frachot, Frachin et donc Frachon! Cela étant, il existait peut-être pas loin de ces ‘fraches’ quelques friches, mot d’origine nordique cette fois d’après le néerlandais ‘versch’ qui signifie…une terre non cultivée.

Au milieu de tous ces termes topographiques, on se dit que le hasard fait bien les choses, puisque le nom de jeune fille de Mme Frachon est en fait Allier. Forcément, un rapport avec le bel affluent de la Loire? Eh bien, pas du tout encore! Les familles Allier, Allié (!), Aller ou Allé viennent de deux racines germaniques, dont ‘edel/adal’ (All-) + ‘hari’ (-ier) qui signifient respectivement noble et combattif.

Et pour le coup, vu l’énergie et le dévouement de la dame, en voilà une coïncidence insoupçonnable mais spectaculaire, non?


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>