Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Impétrant(e)…

Impétrants

Le discours politique a parfois des fulgurances (spontanées ou préméditées?) qui enrichissent (momentanément) le vocabulaire des media. Après ‘troublé’, ‘pschitt’, ‘abracadabrantesque’, ‘occupation’ et autres ‘détails’, toutes les machines à café du pays semblent bruire (1) de murmures interloqués par la dernière saillie montebourgeoise, qualifiant les ex-challengers socialistes d’ »impétrants ». Gobelet en main, chacun(e) se demande bien d’où vient ce mot « nouveau » – en fait tout à fait ancien – et surtout ce qu’il veut dire; une amie m’a même demandé ce matin « Dis, c’est quoi, un pétrant? » (comme quoi…). Essayons donc de nous dé..pêtrer de cette énigme.

Une énigme qui n’en est pas une, pas plus que le mot n’est nouveau donc, puisqu’il s’agit d’un terme tout à fait régulier et vieux de plusieurs siècles; la seule précision est peut-être qu’il n’est pas (ou plus) très fréquent ni commun, car réservé à des registres de vocabulaire ou des circonstances bien particuliers: Un impétrant, c’est une forme de participe présent (avec la terminaison en -ant, comme un voyant, un navigant, un assistant, etc); il y a donc un verbe impétrer, verbe transitif, lui aussi assez rare mais tout à fait attesté: j’impètre, tu impètres, vous impétrez…quoi? Eh bien toute récompense comme une nomination, un certificat, un avantage ou un bénéfice quelconques. C’est le cas par exemple des cérémonies de remise de diplômes, où les étudiants qui attendent la sanction de leur cursus sont des impétrants. Même chose pour les jurades de confréries de tout ce qui vous voulez (vin, foie gras, andouille) qui « adoubent » un nouveau membre, forcément impétrant.

Autre exemple, peut-être plus imagé et non limitatif, les heureux (?) nommés (on ne dit pas nominés, qui est une transposition de l’américain) pour recevoir un prix (de cinéma) ou une médaille (la légion d’honneur). Pendant la période où vous attendez la récompense en question, vous êtes ‘impétrant’; une fois que vous l’avez reçue, vous êtes devenu ‘récipiendaire’, autre coquetterie linguistique que le pétulant Arnaud ne manquera pas de nous servir un jour (quand il recevra un maroquin ministériel?).

Bref, impétrer, c’est percevoir un avantage ou une distinction attendus, ou demandés, et surtout en profiter. C’était d’ailleurs le sens que donnaient à ce mot les romains: en latin, le verbe ‘impetrare’ est encore plus précis; il signifie obtenir, parvenir à ses fins, ou atteindre un objectif, toutes notions qui vont un tout petit peu plus loin que le statut «passif» auquel on le réduit en français, qui ‘attend que çà tombe’. En tous cas, il n’est jamais question de bénéfice numéraire ou financier, mais administratif, professionnel ou symbolique. (par exemple, les porteurs de valise remplies de billets ne sont des impétrants, mais juste des bandits)

La personnalité qui sera choisie lors du second tour de ces primaires socialistes ne sera plus impétrante dès dimanche soir, et c’est là que les ennuis commenceront! Car figurez-vous qu’au 13è siècle, on écrivait impétrer en (vieux-)français sous la forme…empétrer. Détail capital: l’accent aigu, et surtout pas circonflexe, car empétrer n’est pas empêtrer! Empêtrer, c’est une histoire de…pâturage, puisqu’on a affaire au verbe paître (em-paitrer!). A l’origine, em-pêtrer concerne donc le bétail conduit au pâturage, auquel on mettait un obstacle, une barrière, pour ne pas qu’il s’échappe: les vaches sont donc  « empêtrées » (em-pêtrées: dans-le-pâturage), soit collectivement avec une barrière, soit individuellement avec une entrave autour du cou, d’où le sens actuel de quelqu’un qui est gêné par un poids ou une charge.

Ce serait quand même un comble que nos candidats impétrants soient en plus empêtrés avant de recevoir leur charge! En tous cas, étymologiquement!

(1) bruire, même racine que les verbes bruisser et…braire.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>