Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Jouyet (Jean-Pierre)

Jouyet

«Il paraît que messieurs Fillon et Jouyet ont affaire -sinon à faire- ensemble, mais pas la peine d’en parler, demain on n’y pensera plus» m’a dit un ami il y a quelque semaines…L’actualité est décidément plus coriace que prévu, et nous donne donc le temps de nous pencher sur ce joyeux joyau, jeune jouet de ce jeu politique et, pour une fois, étymologique. Voilà, vous (s)avez déjà tout, ou presque, car il y a en fait beaucoup de types de Jouyet en France, avec plusieurs origines possibles selon les régions et les fantasmes des chercheurs en ce domaine.

A commencer par une construction très classique d’un point de vue linguistique, qui ferait des  »Jouy-et » un diminutif des Jouy, le suffixe ‘-et’ indiquant souvent une connotation de ‘petit’, au sens physique comme au sens familial de ‘descendant, fils de’. Dans ce cas, le papa Jouy -qui a dû se promener et se reproduire fréquemment il y a quelques siècles, vu le nombre de communes et lieux-dits qui portent ce nom- représente la version francisée du nom latin d’un certain…Gaudius. Bon d’accord, dans un premier temps, cela n’est pas ‘évident’ (au sens propre), mais, schématiquement, l’évolution du mot a été la suivante: gaudius > jaudius (en ‘mouillant’ le G), puis > jaud- > joud- > jou-, auquel est venu se rajouter le suffixe -ac qui désigne un lieu, transformé en -y en français.

Résumons nous, c’est simple: ‘l’endroit de Gaudius’ (son domaine ou sa maison) se disait gaudiacus, ou ‘gaudiac’ en…gaulois, donc jou-y, devenu nom de lieu(x), dont le célèbre Jouy-en-Josas (Yvelines), berceau de la fameuse toile du même nom. De la même façon, un possible ancêtre originaire de Jouy a peut-être pris ce surnom, dont l’un des descendants a pu être qualifié de Jouyet, et le tour est jouyé.

Bon, tout ça est bien beau, mais ne nous dit pas ce que signifie Jouy, ou plutôt Gaudius puisque c’est sa racine. Eh bien, c’est exactement comme en français: si ‘jouy’ vous fait penser à…joyeux (ou jouir, c’est à dire ressentir une -grande- joie, c’est bien pareil!), c’est que ‘gaudius’ avait le même sens en latin; la preuve, c’est que l’on a gardé une forme du mot pour désigner une plaisanterie, autrement dit, cette fois, une ‘petite joie’, la…gaud-riolle. Moralité: notre homme a toutes les raisons d’être joyeux; mais pas que.

Car le Jouyet peut également être un…joyau, non pas la pierre précieuse elle-même mais celui qui la travaillait, à savoir un jouyllier, évidemment re-ciselé en joai-llier dans le langage moderne. La probablité est moins fréquente, mais tout repose alors sur la généalogie de la famille et ses voyages à travers nos régions (pas très loin, rassurez-vous, le mot est typiquement ‘francilien’).

Quoi qu’il en soit, on ne va pas jouer trop longtemps avec ce…jou(y?)et, qui pourrait également prétendre (à tort) à une étymologie peu logique: d’une part parce que la racine n’est pas tout à fait la même (le ‘jouet’ latin est, à la base, une pièce, un élément d’une structure assemblée qui doit avoir du…jeu!); d’autre part parce qu’on voit mal comment on aurait qualifié un humain de jouet -au sens d’amusement-, cette fonction-là du mot étant très récente…

Ne reste plus qu’à écouter quelques langues que cela chatouille (ou peut-être cela gratouille) de trouver une nième ‘erreur d’écriture’ dans un ancien document pour croire qu’un copiste s’est endormi en faisant une rature à un ‘V’ de…Jouvet (comme Louis, bien sûr), acteur à la jeunesse éternelle, puisque son nom vient de ‘jouvé-nile’, formé sur l’adjectif latin qui sera contracté en ‘jeune’. Probablement comme l’esprit joueur de gens qui savent jouir d’un certain jeu politique, au moins étymologiquement.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>