Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Barbarin (Philippe)

Barbarin 2

L’homme du jour n’est pas tout à fait comme les autres, puisqu’il est archevêque de Lyon et primat des Gaules, selon la formule consacrée (c’est le moins qu’on puisse dire, en l’occurrence). Après quelques déclarations ‘définitives’ sur le mariage gay (2012), il revient aujourd’hui à la Une de l’actualité à la rubrique ‘pédophilie’ . La question n’est pas ici de commenter sa (ou ses) responsabilité(s) mais de prendre de la hauteur (en français: de…l’éminence) pour scruter l’origine linguistique de son nom. Et, coup du sort, cet homme est bien un barbare.

Barbare, forcément barbare, et pas au sens où on l’entend aujourd’hui. D’ailleurs, le cas de Philippe illustre parfaitement la définition de ‘barbare’: il est né à Rabat (Maroc), il est donc un ‘étranger’, je veux dire qu’il vient d’un pays étranger. Pour éviter toute équivoque, précisons qu’un barbare, à l’origine, ne vient pas plus d’un pays que d’un autre: on doit le terme aux Grecs, relayés comme d’habitude par les Romains, puis par l’Occident latin. Il n’est donc pas question ici de pointer telle ou telle partie du globe, ou alors, il faut bien se situer à l’époque des Athéniens.

En effet, pour ce peuple qui se dit sensible, raffiné et berceau de la démocratie, la ‘barbarie’ désigne toute zone qui n’est pas la Grèce. Cela commence aux portes de la Macédoine ou du Bosphore. A cette époque, un barbare n’est pas un violent sanguinaire, mais un simple étranger. Détail humoristique: ces mêmes étrangers, de passage ou en résidence en Grèce, utilisent le mot pour désigner (entre autres) leurs propres concitoyens!

Seulement voilà: le barbare a deux défauts, non négligeables pour quelqu’un qui fréquente l’Acropole: premièrement, il n’a pas l’éducation grecque de base et, forcément, il ne parle pas toujours bien la langue, ce qui l’identifie immédiatement. Il lui arrive donc de faire des fautes de langage (des…barbarismes!), c’est donc un ‘sauvage’ qui massacre le beau dialecte attique. Deuxièmement, il ne pratique pas toujours l’hygiène ou l’esthétique locale, il ne se rase pas (en tous cas chez les adultes jeunes). Or, ceux qui ont pour tradition de porter la barbe sont souvent des Mèdes ou des Perses (les futurs iraniens ou irakiens, pour simplifier), et qui plus est des ennemis traditionnels.

Petit à petit, entre donc dans la conscience grecque que le ‘barbare’ est un inculte grossier et barbu, dont les Romains vont récupérer et l’image et le sens pour qualifier plus tard ces tribus nordiques qui leur donneront tant de fil à retordre, sans parler de quelques gaulois chevelus et rebelles à toute autorité de l’Empire! Et, quand les hordes de germains déferleront sur la (future) France pendant quelques siècles jusqu’au Moyen-Age, les choses ne vont pas s’arranger, et définitivement garder ce sens guerrier et violent.

Voilà qui explique la présence d’une bonne vingtaine de ‘Barbare’ dans notre état-civil, des Barbary ou Barbery de Dordogne et du Nord, aux Barbaras d’Alsace; des Barbarey de Normandie aux Barbaret lyonnais, des Barbaron et Barbarou du Sud-Ouest aux Barbaroux de Provence, dont il y a fort à parier qu’il y a longtemps qu’ils ne portent pas systématiquement la barbe, et, si c’est le cas, sûrement pas en référence à leurs ancêtres!

Quelques personnages célèbres issus de cette ‘barbe’ ont, curieusement toujours eu un rapport avec la couleur du feu: de Barberousse à Ste Barbe, patronne des pompiers, martyre chrétienne de la religion de notre prélat, dont la tradition nous apprend qu’elle fut enfermée dans la tour d’un château avant d’être décapitée par son propre père, visiblement déjà assez barbare lui-même…Il serait très inconvenant sans doute de rapprocher les prises de positions catégoriques de Philippe Barbarin de certains…barbus. Il n’empêche: étymologiquement -et historiquement- le sens est le même!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>