Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Bee Gees

Bee Gees

Prétendre s’émerveiller en faisant le tour de l’Europe avec le patronyme des Bee Gees n’a rien de bien glorieux, puisque la renommée (et les ventes de disques) du groupe anglais s’étendent sur la planète entière. Il n’empêche: à l’occasion de la disparition du dernier jumeau du groupe musical disco, voici un petit exercice d’étymologie simple mais exemplaire, et facile à comprendre…bien qu’anglaise. Car, si la formation vedette des années 80 est déclarée comme ‘stars australo-britanniques’, les frères à la voix haut perchée sont en réalité natifs de l’île de Man, petit confetti flottant entre Irlande et Pays de Galles mais l’un des plus gros foyers linguistiques à l’époque médiévale, avec le mannois (dialecte de l’île de Man) alors en concurrence avec le saxon, le cornouan, le gaëlique, l’écossais, l’irlandais et autre gallois (je résume).

Mais pourquoi les Bee Gees, que l’on pourrait traduire littéralement par les ‘G’ de l’abeille? En fait, rien à voir avec l’insecte, bien que le tout premier nom du groupe, en…1958 (!) était bien les ‘Rattlesnakes’ à savoir les ‘serpents à sonnettes’, puis les ‘Bluecats’, les Chats Bleus (à la même époque, en France, les Chats étaient Sauvages). Si l’on rajoute que les Beatles, eux, ont voulu le surnom de ‘scarabées’ (beetles), on approche assez bien la structure intellectuelle de la génération de l’époque…Mais pour Bee Gees, il s’agit tout simplement de l’écriture phonétique des lettres anglaises B et G (prononcez: bi gi). Why? Because les frères Gibb (Brothers Gibb) étaient les fils de Barbara Gibb (BG), et que le disc-jockey qui les aida à leurs débuts s’appelait Bill Goode (BG). Ne cherchez pas plus loin: c’est ainsi que B-Gibb est devenu Bee Gees (d’accord, «les BéGés» c’est moins glamour en français).

Tout cela ne nous dit pas d’où vient ce mot de Gibb, terme anglais emprunté au…germain, et qui a la forme du…français. En effet, ce nom de personne représente ce qu’on appelle un ‘hypocoristique’, autrement dit un diminutif (qualifié en général d’affectueux et adressé à un membre de la famille), en l’occurrence, le prénom Gilbert! Or, ce prénom d’apparence française est tout à fait ‘allemand’, disons germanique époque pré-médiévale, et il est formé de deux racines: ‘gisal’ qui signifie un otage, et ‘berth’ qui veut dire brillant. Le premier mot va se simplifier de ‘gisal’ en ‘gil-’, et le second va seulement perdre le ‘h’ lors de sa francisation…Cela étant, l’interprétation de la chose n’est pas forcément évidente: ‘un otage brillant’, est-ce un prisonnier courageux retenu par les Goths ou les Wisigoths? Ou un chef militaire ‘brillant par le(s) otage(s)’, c’est à dire qui s’est rendu célèbre en capturant beaucoup d’ennemis? En tout cas, l’idée générale est là; et il est clair que la définition originelle a carrément disparu au fil des siècles. La façon dont vous ‘entendez’ Gilbert aujourd’hui n’est plus qu’une question de mode.

Impossible de terminer cette chronique sans évoquer deux autres Gibb très connus, l’un et l’autre d’origine logiquement anglaise: Il s’agit tout d’abord des créateurs d’une petite entreprise de la banlieue de Londres, fondée en…1712. Mais il faudra attendre le début du 20è siècle et les campagnes de propagande gouvernementale en faveur de la propreté des citoyens pour que la société fabrique d’abord des savons (en 1914), puis des dentifrices, devenus célèbres en France grâce à un slogan répété sur tous les tons entres les années 30 et 50: «Souriez Gibbs!», qui faillit détrôner le traditionnel ‘cheese’ quand les photographes se mirent à l’adopter pour dérider leurs modèles.

L’autre Gibb est un émigré installé à New-York, puis dans le Michigan vers les années 1895. Ce fils de Gibb (en anglais: Gib-son) va commencer par fabriquer des mandolines, puis ses successeurs auront le génie d’adapter à l’alimentation électrique des guitares…espagnoles, créant ainsi les premières ‘Gibson’. Sans savoir qu’un jour, elles seront indispensables à un groupe appelé les Bee Gees! (Etymo)logique, non?


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>