Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Dion (Céline)

Dion

Elle flotte mais ne sombre pas, même après avoir chanté des milliers de fois à la proue du Titanic; au contraire, la chanteuse québécoise ne cesse de revenir sur le devant de la scène, pour des raisons artistiques ou plus personnelles. Pour beaucoup, c’est une idole; pour d’autres, elle est divine, ce qui ne pouvait pas mieux tomber d’un point de vue étymologique.

Céline Marie Claudette (si, si, elle n’a gardé que son premier prénom, Dieu -justement- merci) ne se retient pas d’ailleurs de dévotions familiales ou même spirituelles; or, le patronyme d’origine française (pardon, québécoise) de la fille de Thérèse et Adhémar est directement issu du latin ‘deus’ qui signifie dieu. Mieux encore, le mot remonte lui-même à une formation plus ancienne d’influence celte qui est ‘devos’ (1).

Ainsi peut-on trouver dans notre vocabulaire actuel aussi bien les dérivés qui ont gardé la voyelle ‘e’, comme dévotion (et donc dévôt, celui qui est…dévoué à Dieu) que ceux de tradition latine avec le ‘i’ de ‘divinus’ pour faire divin, divinité, etc. Tout cela reste dans les même nuages linguistiques…Et justement, Dion est une fusion de ces deux tendances, via une transformation de ‘divonus’ en ‘divon’ puis dion; autant dire que (comme Garbo?) Céline, elle est divine!

D’autres célébrités bénéficient de la même haute protection: outre le réalisateur et militant écologiste Cyril Dion (2), vous pouvez ajouter le diminutif Dionnet, comme le journaliste et éditeur de BD Jean-Pierre; ou encore la chanteuse noire-américaine des années 1960 (et néanmoins cousine de Whitney Houston) Dionne Warwick, qui ajoute à son autre prénom Marie elle aussi une forme de ‘matronyme’, un féminin de Dion (la déesse du gospel?).

Mais en ce qui concerne la veuve Angelil, on peut même parler de double invocation céleste puisque Céline vient du nom de baptême lui aussi latin ‘Caelina’, formé sur le nom commun ‘caelus/caelis’ qui a donné ciel (et cieux) en français! On se dit que s’appeler Dion et porter le prénom d’une copine de Ste Geneviève (l’Autre-Dame de Paris), c’est quand une coïncidence qui ne pouvait qu’amener notre interprète au septième ciel des casinos de Las Vegas.

Manque de chance, vous savez sans doute que maman Dion a choisi le prénom de sa quatorzième portée par amour d’une chanson d’Hugues Aufray qui interroge sa soeur sur les raisons de son célibat. Mon dieu, quelle erreur…

(1) Rien à voir avec l’humoriste Raymond; dans ce cas, c’est le surnom belge du…renard.

(2) Auteur du film documentaire « Demain » avec l’actrice Mélanie Laurent


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>