Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Gabart (François)

8 jours, 8 heures, et quelques broutilles de minutes: c’est le temps qu’il a fallu au navigateur charentais pour traverser l’Atlantique à botd de son trimaran, ajoutant ainsi à son palmarès déjà très fourni la Transat anglaise de l’année. Parlons donc un peu harcèlement (du chronomètre) maritime, cela nous changera des hommes politiques, car pour réussir ce challenge, François a dû se donner à fond (surtout dans les coups de vent), et cela tombe assez bien étymologiquement parlant. La preuve en relisant la chronique de décembre 2012, à l’occasion d’une autre victoire.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.