Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Havel (Vaclav)

Havel

Il est toujours un peu difficile de «s’attaquer» à un patronyme typiquement étranger, mais j’ai reçu tellement de messages concernant la disparition de Vaclav Havel, qu’il faut en dire un (ou deux) mot(s), ne serait-ce que pour comprendre le sens de son nom (son étymo-logie), car, quel que soit le pays, le continent, la race ou la nation, nous portons tous un ‘surnom’ venu du fond des âges, un peu comme le défunt premier président tchèque de l’ère post-communiste (je vous avais dit: le fond des âges…)

Le nom Havel est compris de différentes façons par les tchèques eux-mêmes, car le mot est d’origine…latine! Et on part de loin, à savoir le nom commun «gallus», lequel désigne un coq. Sous sa forme adjective, ce mot va rapidement servir à qualifier le ‘peuple du coq’, en l’occurrence les Gaulois, comme vous le savez (gallien, gallo-romain, c’est bien la même racine que…gallinacées!). Les romains ne se privaient pas de jeux de mots à ce sujet d’ailleurs, mais ceci est une autre histoire.

Comment passe-t-on du « gallus » romain ou du « gaulois »…français, au « havel » tchèque? Par un certain nombre de phénomènes linguistiques dits ‘d’aspiration’: la même racine va en effet devenir ‘wal’ en gallois (Wales, c’est le Pays de Galles), et Gawel en polonais. A quelques centaines de kms au sud-est, ce ‘gawel’ va se transformer en ‘hawel’ puis Havel, d’où le patronyme de Vaclav. Certains préfèrent relier le mot au terme tchèque qui désigne la tête, ‘hlava’ (1), ce qui, pour un homme qui dirigeait le gouvernement d’un pays, ne tomberait pas plus mal…Il se peut que la même racine (géographique cette fois) de ‘tête’, au sens de ‘source’, soit à l’origine du nom du fleuve (aujourd’hui allemand) qui va de Potsdam à Brandebourg, le Havel.

En parlant de tête, celle de feu le président devait être bien coiffée, car son prénom, Vaclav, est une variante locale de Venceslav (Wenceslas, dans d’autres pays) (2), lequel comporte deux racines slaves cette fois, ‘vienetz’, qui veut dire la couronne; et ‘slava’, la gloire. Avec tout çà, si l’homme ne passe pas à la postérité…

(1) c’est le cas de deux autres noms dérivés de Havel, Havelka et Havlicek.

(2) voilà pourquoi il faut prononcer ‘vasslav’ (et non vaklav), comme Venceslav.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>