Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Larribe (Daniel et Françoise)

Larribe

Semaine de fête à St Céré (Lot), ville d’origine de l’un des «otages du Mali» libéré ce 30 septembre 2013, après trois ans de captivité. Patronyme de Daniel, et de sa femme Françoise relâchée précédemment, il se trouve que ce mot peut aussi bien exprimer les flots d’émotion qui vont probablement submerger tous ceux qui ont suivi cette épreuve, que le soulagement de le voir enfin rejoindre ce côté-ci de la Méditerranée; voici pourquoi…

Larribe est un nom gascon qui constitue un toponyme, un nom de lieu. Essayons de ‘décortiquer’ ensemble ce mot facile à comprendre: dans Larribe, il y a «la + ribe», avec un second «r» qui est venu renforcer la structure du mot; mais à l’origine, il s’agit bien de l’article défini féminin (la), suivi du mot ‘ribe’. Tel quel, cela ne vous dit peut-être rien, mais souvenez-vous de ce phénomène très fréquent dans nos régions du sud, l’alternance possible de deux lettres, le B et le V par exemple. Ce qui nous fait donc, à la place de ‘ribe’, le mot…rive, tout simplement.

Les Larribe, Larrive, Delarive (un seul r), mais également, en faisant intervenir une autre consonne, les LarriPe, ou LarripA en gascon, tous ces mots définissent un ancêtre qui habitait sur la rive d’un cours d’eau, lequel s’appelle d’ailleurs une…riv-ière! Idem pour les Larribey, forme due à une prononciation plus ‘patoisante’ gasconne.

Signalons que, dans le flot des mots qui désignent de l’eau qui coule (les racines seront différentes pour de l’eau stagnante), il y a la version pyrénéenne du mot ruisseau, qui se dit «arriu» ou arrieu, qu’on trouve aussi souvent sous la forme «rieu» ou «riou » tout court. Du coup, quand vous vous promenez dans les montagnes et que vous tombez sur le cours d’eau principal du ruisseau, on va l’appeler le ruisseau-majeur, soit en gascon le ‘rioumajou’. Ou, s’il est desséché, le rioussec, le ruisseau sec, patronyme de ‘la-fille-qui-vient-du-ruisseau-asséché’, l’auteure d’origine basque, Marie Darrieusecq (avec d’ de provenance, qui s’est ‘agglutiné’ au cours du temps). On trouve aussi des Rioufol (en Lot et Garonne), c’est à dire le ruisseau-fou, impétueux, ou même des Rioupéroux (ruisseaux à péres, autrement dit: avec des pierres).

Cette racine est également présente, presque sous la même forme, dans beaucoup de langues romanes, où l’on parle de fleuve: comment appelle-t-on le fleuve d’Amérique qui est un fleuve large, un ‘grand’ fleuve? Le Rio (riu)…Grande. Et celui du Brésil que les navigateurs portugais ont découvert au mois de Janvier 1502? Le Rio…de Janeiro.

Petit rappel (déjà évoqué dans ces chroniques). Même chez les Larrive, la rive n’est pas la berge! Différence? La berge concerne le bord de la terre; la rive, c’est le bord du ruisseau. La preuve, c’est que la présence sur un ruisseau (ou un fleuve) était très importante pour nos ancêtres; on se disputait même des sections de la rive pour amarrer son bateau ou pour pêcher. Du coup, quand on s’entendait bien avec son voisin, qu’on partageait le même bord de rivière, on devenait, forcément, des riverains. Au contraire, si on se disputait le même côté du fleuve, le même accès à la rive, on devenait le…rival de son voisin, celui qui vous conteste l’accès au ruisseau.

Notez, pour terminer, que le tout-premier sens du verbe ‘ar-river’ concernait forcément des gens qui circulaient sur l’eau, puisqu’il s’agit précisément de s’approcher de la rive d’un lieu. Et, si l’on y réfléchit bien, cela désigne ceux ‘de la terre’ qui s’apprêtent à prendre un bateau en ‘arrivant’ au bord de l’eau; pour les autres, ceux qui arrivent du fleuve, on va dire alors qu’ils accostent! (vous avez suivi?). Peu importe le sens du mouvement, le principal aujourd’hui est que les otages aient pu…atterrir dans leur pays.

nb: ce texte est une reprise actualisée de la chronique éditée au moment de son (leur) enlèvement.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>