Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Vergès (Jacques)

Vergès

Concert de louanges unanimes et hypocrites à l’occasion de la disparition de l’avocat le plus décrié et parfois haï (de son vivant), Me Jacques Vergès, tour à tour qualifié de ‘défenseur de l’impossible’ et autre ‘avocat du diable’. Ne cherchons pas les verges pour nous faire battre, mais profitons-en pour nous accrocher au(x) barreau(xà et essayer de remonter aux origines -linguistiques- du ‘Chinois’, surnom très tôt récupéré par ce fils d’un consul de France au Siam (actuellement Thaïlande) et d’une mère vietnamienne.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire facilement, Vergès (ou Vergez, ou Vergé) n’a justement pas de rapport avec les bouquets de petits bâtons chers à l’administration romaine, ni avec du papier incrusté de reliefs, l’une et l’autre ayant pour étymologie le mot latin qui signifie ‘rayure’, d’où également les rayures de la peau, les…vergetures. Par extension (si j’ose dire), l’idée de ‘ligne droite’ va s’appliquer à une baguette, puis à un petit bâton, et enfin à tout ce qui peut être raide, avec des longueurs variables en fonction de la matière de la verge en question. Tirons donc un trait sur cette fausse piste, pour (re)cueillir la véritable origine du mot.

Les trois patronymes ci-dessus sont en fait issus de l’adjectif latin ‘viridis’, qui signifie vert. C’est cette…racine qui va donner les termes ‘verdure’, ‘verdoyant’, et ‘verger’, c’est à dire littéralement ‘l’endroit où il y a des arbres verts’, et, en l’occurrence, productifs puisque fruitiers. Ainsi naissent et poussent également les Verger, Duverger, exactement comme il y a des Dujardin (cf Jean) et des Desjardins (Thierry). Un verger étant un repère et une richesse très appréciables, il va rapidement devenir un toponyme (un nom de lieu), qui permettra de localiser et/ou de surnommer le propriétaire ou parfois l’exploitant de la surface plantée. C’est, semble-t-il, la provenance, par exemple, de la commune du Verdon (Gironde), pointe du Médoc largement fournie dit-on en pommiers à l’époque romaine, et totalement disparus depuis.

Petit détail orthographique, pour une fois: le ‘s’ final de Vergès, et a-fortiori le ‘z’ de Vergèz (comme le réalisateur de cinéma et télévision Gérard) n’ont rien à voir avec une pseudo-influence espagnole ou portugaise: ce sont tout simplement les marques d’un pluriel, habitude très gasconne et plus généralement occitane pour désigner un endroit ‘abondamment vert’, donc un grand verger avec plusieurs (au sens de beaucoup d’) arbres. D’ailleurs, d’un point de vue généalogique, les aïeux de l’avocat sont implantés depuis quasiment trois siècles à l’île Maurice, à la suite évidemment d’une émigration métropolitaine; les vergers en question étaient donc bien quelque part en Limousin ou en Catalogne et pas du côté de la Plaine des Palmistes.

Il y a enfin une branche de ces vergers dont il faut parler, et qui sont quasiment ‘indétectables’, ce sont les…Berger, Bergeret, Bergeron, mais aussi les Duberger, Dubergier et Dubergey, que l’on croirait plutôt issus d’une histoire de gardien de moutons. Sans compter les Berger (‘bergueur’) germaniques, les hommes des montagnes (berg), définitivement très loin de nos producteurs de fruits…Ces Berger-là sont une variante de Bergès et Bergez, après une simple alternance entre le ‘v’ et le ‘b’, comme il s’en produit très régulièrement dans la zone occitane. Il faut donc s’assurer qu’un (vrai) berger est bien originaire de la partie nord de la France (zone de langue d’oïl) avant de le caser dans la bergerie; s’il est né quelque part en-dessous de la Loire, il y a de fortes chances pour que ce soit plutôt un récoltant de pommes (ou autres), en tout cas quelqu’un en rapport avec un grand coin de verdure. Alors, forcément, Jacques devait rendre un certain nombre de ses détracteurs…verts de rage; au moins étymologiquement.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>