Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Zelenski (Volodymyr)

Zelenski

Un culturiste de compétition au gouvernement fédéral de Californie (Arnold Schwarznegger (*), un acteur de westerns de série B à la Maison-Blanche (Ronald Reagan) et maintenant pourquoi pas un humoriste à la tête de l’Ukraine, élu avec un score raz-de-marée (73%!) à faire rêver tous les démocrates occidentaux. Rien ne dit que l’homme sera plus incompétent que ne l’aurait été notre Coluche, ou qu’il sera un dictateur à la poigne de fer…sauf étymologiquement!

Premier handicap largement surmonté, cet Ukrainien est un…Polonais, du moins d’un point de vue linguistique. En effet, au contraire du suffixe traditionnel en ‘-ko’ (ou ‘-nko’) qui marque l’origine géographique des patronymes du pays, comme le président sortant Petro Porochenko ou l’ex-Première ministre Julia Tymochenko, les Zelenski portent la trace d’une immigration polonaise.

En fait, les ‘-ski’, ‘-cki’ ou même ‘-icz’ d’influence plus roumaine, font tous partie d’un même bouquet de racines qui appartiennent aux parlers slaves; dans la grande tornade qui a tourbillonné en Europe centrale avant le Moyen-Age, les différents sons se sont combinés avec des terminaisons dues aux habitudes régionales, chaque patronyme indiquant alors sans avoir besoin de le dire d’où venait la personne.

Même si la même perception s’est largement perdue en français, nos ancêtres savaient spontanément qu’un Moreau venait du nord, un Berthaud de Vendée, un Janoueix du Limousin, un Famoz de Savoie, etc…De nos jours, à condition que le nom soit toujours médiatisé (voire caricaturé), vous imaginez bien qu’un Le Guellec vient de Bretagne, un Berlutti de Corse, un Etchegoyen du Pays Basque, etc…même si des centaines d’autres sont moins faciles à ‘détecter’.

Bref, quand vous habitez Kiev, c’est assez facile de comprendre que la famille des Zelenski travaillait autrefois dans une forge ou un atelier de ferronnerie puisque le mot représente un surnom de métier qui est ‘l’ouvrier du fer’. Quelques siècles plus tard, sans doute y-a-t-il eu de nombreux Zelenski dans les usines de Dantzig (Gdansk en polonais), là où s’est levé un jour un électricien du nom de Lech Walesa qui inspirera au réalisateur Andrzej Wajda un film biographique sous le titre de… »l’Homme de fer » (1976)!

A tous ceux qui craindraient une poigne du même métal de la part du nouvel élu, on pourra avancer le prénom de M.Zelenski, un Volodymyr d’orthographe très locale cette fois, forme ukrainienne du cousin russe Wladimir ou Vladimir (comme Poutine, aïe); on trouve aussi les versions Vlatimir (en monténégrin), Wlodzimir (en polonais) et Volodimir (éventuellement en français).

Dans le même répertoire slave, le mot est compris comme ‘celui qui assure la paix’, ou, avec une nuance russe, ‘celui qui règne sur le monde’ (sic). On s’abstiendra donc de tout commentaire pour seulement dire que le prénom a été popularisé par plusieurs princes devenus saints aux 9è ou 10è siècles, dans les régions de Kiev ou de Novgorod (nord de la Russie).

Outre le fait qu’en tant que nom commun, le ‘vladimir’ (vladimirov) qualifie également une race de cheval de trait russe (pour ne pas dire soviétique), la variante la plus surprenante est certainement d’inspiration celte, celle qui a donné Waldemar en germain, Voldemar en estonien et donc…Voldemort en harry-potter! Finalement, ce Zelenski a peut-être jeté un sort à l’Ukraine; au moins étymologiquement.

(*) Si ça vous dit de muscler votre étymologie, tapez le nom…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>