Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Rabault (Valérie)

Rabault

Vous ne connaissez peut-être pas la députée PS du Tarn-et-Garonne, qui vient de rencontrer le Premier Ministre et porte pourtant une charge importante actuellement, celle de ‘rapporter’ le budget à l’Assemblée Nationale, en y faisant figurer les mesures de son parti pour améliorer le plan d’économie en cours (à quelques milliards près). C’est une charge visiblement trop lourde pour une femme, puisque la majorité des médias l’ont gratifiée de…’député’ (au masculin), en qualité de ‘rapporteur’ (idem!), comme quoi la parité linguistique n’est pas toujours facile.

On pardonnera bien l’oubli éventuel du ‘e’ au mot députée, mais il faut signaler ici que ‘rapporteur’ a bien un féminin, qui est non pas rapporteuse (d’accord, pas très facile à dire) mais ‘rapporteure’, tout comme auteure est le féminin d’auteur, même si le mot est encore inhabituel. Remarquez, la dame est déjà, de part sa formation, ingénieur-e en génie civil…Bon, mais pour l’instant, cela ne nous dit pas grand’chose sur l’étymologie de son nom. Il est souvent question ici de phonétique, le son d’un mot permettant souvent d’en approcher puis d’en comprendre le sens. Or, ici, rabault/rabot serait un mauvais jeu de mots, ou plutôt une plaisanterie tirée par les oreilles, puisqu’il va être également question de lapin…

En fait, la racine de ‘rabault’ est double, et comporte deux mots d’origine germanique, ‘rab-’ + ‘-bald’. La première syllabe, qui varie en rab-, rad-, ou parfois rag-, évoque le conseil, le jugement, la réflexion, et évidemment le conseil avisé; en s’appuyant sur la troisième forme du son (rag-), c’est ce qui donnera en vieux-français le rag-in-hard (=le conseil ‘dur’, c’est-à-dire précis, astucieux), qui va se contracter en raynard puis…renard, surnom de l’animal à la jugeotte réputée maline. Surtout quand il s’agit de se payer la tête (et la queue) de son copain Ysengrin le loup.

Ici, on garde ‘rab-’, et on y ajoute la seconde syllabe, ce ‘-bald’ qui subit le phénomène habituel de vocalisation (transformation d’une lettre en voyelle, toujours l’exemple cheval > chevaux), ce qui va donc nous donner au final l’écriture ‘-baud’, ou ‘-bault’ en orthographe française classique. Il se trouve que ce mot est une sorte d’adjectif qui veut dire audacieux; la combinaison des deux parties qualifie donc un ‘conseil audacieux’, qualité probablement attribuée, comme souvent il y a une dizaine de siècles, à un chef de tribu ou à un commandant militaire qui avait oublié d’être idiot dans son plan de manoeuvres. Les Rabault ont donc pour ancêtres des gens doués d’une force de proposition particulièrement ingénieuse, ce qui serait plutôt de bon augure pour un(e) responsable des finances publiques.

Rajoutons dans le même portefeuille les Rabeau, Rabeaux (originaires de l’Ouest) et les Rabaudy ou les Rabaute (situés un peu plus au sud, du côté de Narbonne ou Toulouse); il y a même un village de Rabaute dans l’Ariège, tout près de Lavelanet, où l’on chasse peut-être ce lapin dont il était question au début. Car, même s’il n’a rien à voir avec l’origine des Rabault, c’est quand même bien lui aussi un…rabot, je veux bien parler de l’outil du menuisier qui sert à décoincer les portes trop gonflées en deux coups de copeaux.

L’objet qui permet de raboter vient en effet d’un mot néerlandais qui est ‘robbe’ (rien à voir avec les jupes), que l’on retrouve en anglais, après un changement de voyelle assez spectaculaire, sous la forme…rabbit, qui signifie bien le lapin, non? Quel rapport entre le cube de bois à la lame coupante et le civet sur pattes? C’est simple: allez chercher votre rabot au garage, prenez votre lapin dans sa cage, et mettez les deux de profil (dans le même sens si possible): avec sa forme ramassée et sa lame en arrière comme les oreilles de Jeannot, c’est bien la même silhouette! Les mots, c’est parfois aussi simple que ça, et ça s’appelle du morphisme. Dorénavant, quand vous poncerez une planche, n’hésitez pas à pousser le lapin à fond.

Conclusion: si le plan de rigueur de Mme Rabault est trop audacieux, il va raboter vos économies, et elle risque alors de se faire tirer les oreilles. Au moins étymologiquement.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>