Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Salvini (Matteo)

Salvini

L’époque est à la parade torse nu pour les dirigeants politiques. A cheval pour Vladimir Poutine, à la plage pour le ministre de l’Intérieur italien qui n’a pas manqué, cet été, d’exposer ses poignées d’amour bronzées ( et « rassurantes pour les femmes »); de fait, on voit bien que l’homme est en bonne santé, et pas que dans les sondages. Or, étymologiquement cela tombe plutôt bien.

Comme un certain nombre de f!dèles lecteurs s’en doutent déjà, les Salvini, Salvoni, Salvinoni (diminutif) ou Salvucci (d’influence sarde ou corse) sont de souche italienne, donc forcément latine. Mais, contrairement à ce que résument un peu hâtivement la plupart des dictionnaires (et sites internet), le mot ne signifie pas -d’emblée- sauvé mais sauf, ou encore mieux sain et sauf.

Le sens premier concerne en effet la bonne santé (et non pas une situation après un…sauvetage dramatique par exemple); le verbe dont est issu l’adjectif ‘salvus’ signifie être bien portant, voire bien conservé (sic). La preuve en est que, chez les Romains, on ne (se) disait pas ‘bonjour’ mais ‘salve’(*) soit l’impératif du-dit verbe), en français porte-toi bien, et non pas sauve-toi!

Evidemment, par glissement, on comprend pourquoi cette racine a décroché petit à petit vers l’idée de ‘se garder en bonne forme’, donc être à l’abri d’une agression, donc être sauf. C’est pour cette raison que vous trouvez en France de nombreux endroits appelés Sauveterre (tout court mais aussi de ceci ou de cela), des cités fortifiées où l’on pouvait se réfugier en cas d’attaque ennemie, ou plus prosaïquement ‘sauvées’ d’une influence royale ou étrangère pour des questions de droits et taxes, des cités franches.

C’est le cas des Salvetat situées principalement en zone d’Oc (dans le sud), toutes lieux de refuge, parfois simples accueils de pèlerinage. Et quand le site faisait l’objet d’une administration civile ou religieuse, il était répertorié en tant que ‘sauveté’. Attention à ne pas confondre ces noms avec un homonyme également historiquement très répandu, les Sauve ou La Sauve, indication de la présence d’une ‘silva’, une forêt, l’alternance des voyelles et la transformation du ‘L’ en ‘u’ ayant entrainé une équivoque parfaite entre ces deux mots; illustration supplémentaire avec la ville de Sauvigny-le-Bois (pour tout arranger!) dans l’Yonne, dont les habitants sont les Salviniens…

Par contre, il y a un terme un peu plus inattendu qui est resté fidèle à la définition antique, c’est la salve de fusil ou de canon, celle que l’on tire pour…saluer un personnage ou marquer un événement important. Ne reste donc plus qu’à attendre pour voir si la récente salve de Salvini sur la coalition des partis politiques lui permettra de sortir sain et sauf de cet affrontement; y compris étymologiquement!

(*) pour ceux qui pratiquent le chant religieux, le salut à la Vierge commence par « Salve, Regina «  (Salut, Ô reine des cieux…)


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>