Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Sénatoriales (élections)

Sénatoriales

Au programme du prochain week-end, les élections politiques les plus ignorées des français, les ‘Sénatoriales’, autrement dit le renouvellement d’une partie des sénateurs, ceux qui siègent à la ‘chambre haute’, le Sénat. Elus au suffrage (très) indirect puisque désignés au 3ème degré par les délégués des représentants des conseillers municipaux (vous avez suivi?), les sénateurs sont censés ‘faire refroidir’ (1) les lois proposées par l’Assemblée. Ou, du moins, apporter leur réflexion avisée, d’un point de vue étymologique.

Sénat et sénateur viennent de loin, puisqu’il s’agit d’une racine latine à l’origine d’un patronyme très connu à Rome, au 1er siècle: le porteur le plus célèbre de ce nom était en effet le philosophe Sénèque (sén-èque, comme sén-atoriales), homme d’état et néanmoins fondateur de «l’Ecole des Stoïciens», dont on peut résumer la doctrine par l’une de ses maximes: «Le souverain bien, c’est une âme qui méprise les événements extérieurs et qui se réjouit par la vertu» (« Lettres à Lucilius »)… Je ne sais pas si la pensée séduit nos sénateurs actuels, mais il lui en a fallu, de la constance, car le brave homme était conseiller à la cour impériale sous Caligula mais aussi précepteur de Néron, l’un et l’autre n’ayant pas été particulièrement faciles à vivre, et d’ailleurs Sénèque finira par se suicider.

Pourquoi je vous raconte tout çà? Tout simplement parce que le Sénat vient directement de la notoriété du philosophe romain. Son père, Sénèque l’Ancien, avait déjà fait connaître ce surnom, cet adjectif devrait-on dire, puisque «Lucius Enéus Seneca» (le nom complet du bonhomme) était issu d’une famille de ‘senèques’, autrement dit le mot ‘senex’, qui veut dire vieux. Vieux comme…sén-ile, qui a la même racine (moyenne d’âge de l’assemblée concernée: 65 ans, en voie de rajeunissement et de féminisation). En fait, l’idée de base, c’est qu’il faut prendre vieux au sens de ‘sage’, la barbe blanche étant le signe d’une maturité utile dans les décisions politiques. Le Sénat, c’est donc le ‘Conseil des Sages’ (et non pas le service de gériatrie intégré du Parlement)

La preuve, c’est que ce surnom va s’endormir pendant quelques siècles, et ressurgir au moment de la Renaissance, exactement en Haute-Vienne (foyer d’agitations artistiques et littéraires important, avec l’arrivée des ‘Italiens’). Du coup, on réutilise le mot «seneca» pour désigner la fonction du plus vieux des serviteurs d’un seigneur, et donc -théoriquement- le plus sage; on va ainsi créer le titre de…séné-chal. A la cour du Roi de France, ou d’un noble de la région, le sénéchal est d’abord l’officier chargé de présenter les plats dans les banquets; puis un grand-officier du seigneur, et enfin le représentant ou l’envoyé du seigneur ou du roi dans une ville. Le ‘sénateur’ dont l’âge apporte la sagesse n’est pas loin, et ce sera effectivement la raison de la création de cette instance.

Voilà pourquoi on trouve aujourd’hui, du Pas-de Calais à l’Ardèche, en passant par la Normandie et la Charente, des Sénéchal, mais aussi des Sénéchaud, des Sénécal (très proches du vocable originel) ou encore des Senescal ou Sénescail. Tout cela n’empêche pas qu’il ait pu y avoir dans l’Histoire quelques sénéchaux séniles, et quelques sénateurs aussi; mais tout cela est inévitable, au moins étymologiquement.

(1)…selon le geste d’un homme politique américain, qui avait symbolisé le rôle d’un parlement en faisant passer du café d’une tasse à l’autre, tout comme les lois font la navette entre Assemblée et Sénat…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>