Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

série bizarre: Mlle Zède

série bizarre Zède

Que ce soit à l’école ou dans l’horrible prononciation française du dernier film à la mode (Stare Ouarze, comme ils disent), Mme Zède est toujours la dernière, sans contestation possible. Car, s’il y a des gens qui feraient n’importe quoi pour être en tête de l’annuaire (le syndrome du ‘triple A’, sans doute), bien peu envient de supporter le poids des milliers de patronymes qui les précèdent dans les registres, sauf à aimer signer son nom d’un Z qui ne veut donc pas toujours dire Zorro.

En fait, une demoiselle Zède n’a qu’une interdiction, celle d’épouser quelqu’un de la famille de l’ex-pilote de formule 1 belge Jacky Ickx, au risque de devenir «Mlle Zède, épouse Ickx», ce qui ne manquera pas de rappeler à beaucoup une histoire de Zézette fiancée à une ordure de Père Noël…Or, le mot existe bel et bien, et, surprise, ce n’est pas l’écriture phonétique de la dernière lettre de l’alphabet; la chose aurait d’ailleurs un petit relent d’espionnite, comme ‘M’ chez James Bond, ‘Agent X’ dans les romans policiers, ou pire, un air de proxénétisme, comme ‘Mme C…’ pendant longtemps.

Zède vient principalement de A comme Artois mais aussi de P comme Picardie, grandes régions du Nord de l’Europe où, à la fin du Moyen-Age, on pratique en toute logique les racines néerlandaises. Dans ce qui deviendra bientôt le flamand, il existe le mot ‘sede’, qui sert à qualifier les moeurs, et -pour une fois- plutôt les bonnes moeurs. D’ailleurs, le mot ne se prononce pas ‘cède’, ni ‘cédé’ (pour ça, il faudra attendre le numérique), mais ‘zède’, qui va alors devenir le surnom d’une personne de bonne éducation, de quelqu’un qui a des manières polies, ou même tout simplement qui est propre sur elle!

Certains chercheurs mettent ce mot en rapport avec une racine saxonne (donc proche, géographiquement), qui aurait inspiré le verbe ‘seoir’, mot d’ancien-français qui signife convenir, être en accord ou en harmonie avec quelque chose ou quelqu’un, comme un vêtement qui vous ‘sied’, par exemple. En tout cas, ce qui est sûr, concernant ce nom décidément atypique, c’est qu’on ne lui connait pas de variante (pas de Zédat, Zédeau ou Zédin), ce qui est assez rare, mais qui garantit sans doute une certaine originalité à son étymologie, puisque, pour le moins, il n’existe pas de…série Zède.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>