Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

De Croo (Alexander)

…un député libéral qui a accepté d’être le nouveau Premier Ministre, après seize mois d’incertitude électorale (devinez où). L’homme n’est pas un ‘jeunot’ (il fut plusieurs fois ministre, et même vice-Premier dans le gouvernement Di Rupo en 2012), mais il devra (ré?)concilier une coalition de plusieurs partis. Comme parfois (souvent?) en Belgique, il s’agit d’une véritable croix à porter…littéralement.

Déconcerté par l’orthographe flamande, le lecteur français est parfois loin de se douter que ce ‘de-croo’ est tout simplement l’équivalent de notre ‘del-croix’ ou de-la-croix’ d’origine latine! Attention: même s’il suffit (presque) de se fier à la prononciation, rien à voir ici avec les Ducros ou Ducrocq qui se rapprochent (si j’ose dire) d’un…creux, d’un trou ou d’une excavation particulière dans un terrain.

Il n’empêche que les Delacroix et donc les De Croo (*) sont eux aussi des toponymes, des noms de lieu dont on a qualifié autrefois des gens en rapport avec une croix, en général celle d’un calvaire ou d’un oratoire des bords de route et voisin de la maison qu’ils habitaient…Plus prosaïque et moins sacré, il se peut que la croix en question n’ait rien de religieux mais tout bêtement une forme de crois-ement, autrement dit la croisée de chemins, en français du samedi, un…carrefour!

D’ailleurs, c’est le mot latin ‘crux’ qui a fait pousser quantité de croix dans les langues (‘cross’ en anglais, ‘cruz’ en espagnol, ‘croce’ en italien, ‘kreuz’ en allemand, ‘kruis’ en néerlandais, ‘krzyz’ en polonais, et même ‘krect’ en russe)…sauf que, à l’origine (romaine), une croix avait peu à voir avec celle des églises puisqu’elle était en ‘X’, une croix dite de St-André’, celle qui faisait mourir les crucifiés d’asphyxie (par extension des bras) et qui aurait pu éviter de se poser des questions pendant des siècles sur le nombre de clous dans les pieds de Qui vous savez…

La confusion vient probablement du supplice du gibet (la pendaison), lequel requérait bien une forme de potence telle que décrite au 10ème siècle seulement (!) avant de devenir le point de rencontre favori des habitants du Far-West…Quel qu’en soit son profil, une croix deviendra vite, au sens figuré, synonyme de poids lourd à porter donc de peine ou de punition.

Seule exception à ce châtiment: à condition d’y mettre une majuscule, celle de la Légion d’Honneur (ou de toute autre décoration) se porte à la boutonnière, en remerciement de bons et (en principe) loyaux services. Un souhait que l’on formule pour le fils d’Herman (papa a déjà fait carrière en politique, comme chez les Trudeau) dont on espère qu’il ne fera pas une croix trop rapidement sur le nouveau gouvernement. Y compris donc étymologiquement!

(*) On trouve aussi des Du Croo, des De Kroo ou De Croot…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.