Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

La Squale (Moha)

…et qui dévorent (très temporairement) la Une des médias. Celui du moment est dû à un rappeur mis en cause dans plusieurs affaires, et pose question à de nombreux lecteurs qui s’interrogent sur la logique de son nom (‘Moha La Squale’) dont chaque partie semble incohérente, non seulement par rapport au milieu (musical) de son propriétaire mais aussi au nom de l’animal, qui est par ailleurs de genre masculin (dans le dictionnaire)…Alors?

Trois énigmes en une donc, que l’on va prendre dans l’ordre et qui s’expliquent de façon très…littéraire. Première étape: le nom en question est un surnom (on dit pseudo, dans le chaud-bizness), notre homme ayant en effet comme état-civil officiel Mohammed Bellhamed. D’où ce ‘Moha’, obtenu par contraction de son prénom (1) grâce à une figure de linguistique assez technique (et néanmoins relativement ordinaire) appelée ‘apocope’.

L’apocope, qui signifie en grec…une amputation par mutilation, consiste donc à couper la fin (la queue?) du mot, pour des raisons diverses, le plus souvent à cause de sa longueur ou, comme ici, pour en faire une sorte de diminutif (ça aurait tout aussi bien pu être…Momo, mais ‘ça le fait’ moins comme nom de scène). Le contraire de l’apocope est ‘l’aphérèse’, d’après un terme de même provenance qui veut dire également couper, raccourcir, mais cette fois du côté du nez, donc à l’avant du mot (Bernard devient…Nanard).

Deuxième étape: La Squale n’est pas le squale, toute la différence venant et du genre de l’article et de la majuscule, lesquelles renvoient au titre d’un film réalisé par Fabrice Génestal en 2000. « La Squale », c’est le surnom d’une fille ‘de la cité’ qui fréquente, à ses risques et périls, le caïd local pour le séduire, une demoiselle au caractère forcément rugueux et peut-être carnivore (au sens figuré, bien sûr) car…

…un squale – au masculin cette fois, même quand c’est une femelle –  c’est ce poisson aux espèces multiples (dont un squale-chagrin!) dont la principale caractéristique est d’avoir une mâchoire tranchante et une peau rugueuse. Dans l’image populaire, c’est le prototype du requin dont le nom est encore plus surprenant (2) et que l’on surnomme aussi ‘chien de mer’.

Or, l’origine de squale (le mot) est tout aussi piquante car il s’agit de l’adjectif latin ‘squalus’ qui qualifie quelque chose d’hérissé et de rugueux comme la peau du requin en question; la preuve, on s’en servira pour polir le bois! (3); ou quelque chose d’aride (un terrain sec et caillouteux), voire d’âpre ou acide (au sens figuré, des commentaires ou une façon de s’exprimer). Comme quoi, on était prévenu: Moha La Squale, qui s’y frotte s’y pique. Y compris étymologiquement.

  1. Mohammed: celui qui rend souvent grâce(s) à Dieu.
  2. Voir la chronique consacrée à ce nom surprenant sur http://www.etymo-logique.com/?s=requin
  3. L’une des variétés s’appelle même le requin-épineux

N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.